La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 15 décembre 2018

Les habitations troglodytes de Lamanon

Aujourd’hui, place au tourisme de proximité. Je vous emmène à Lamanon, un fond de bled situé à côté de Salon-de-Provence, mais desservi par le train et doté de toilettes publiques (on applaudit bien fort la mairie).
À côté du bourg se trouve le site dit de Calès, un lieu tout à fait remarquable. Il s’agit d’un cirque, avec des falaises. Le rocher est creusé d’un ensemble de grottes (les fouilles en ont dénombré 116).
Un petit historique.

Les grottes ont été occupées dès le Néolithique, à partir de 3 500 ans avant J.-C.
À l’époque médiévale le village troglodyte de Calès comporte au moins 200 habitants. Il reste les vestiges d’un château, construit au XIIsiècle. Une église, qui a été restaurée, est également visible, près d’une source. En hauteur se trouvent également deux chapelles en ruine. Les fouilles ont montré qu’elles réemployaient des éléments d’architecture d’un temple romain et qu’elles recouvraient une construction néolithique.
À gauche, vestige du château médiéval. À droite, vestiges des chapelles Sainte-Marie et Saint-Jean. Dans leurs murs, des remplois de pierre d'un édifice romain. Et dans le sol, des céramiques de l'âge du fer.

L'église Saint-Denis de Calès, restaurée dans les années 1990.

Il s’agissait donc d’un habitat permanent pendant plusieurs siècles, et pas simplement d’un endroit où se cacher pendant les guerres et les invasions. Le site a été utilisé jusqu’au XVIsiècle, puisque les grottes servirent de refuge pendant les guerres de religion. 
Au XIXsiècle, un télégraphe Chappe est installé sur les hauteurs avec ses grands bras articulés.


Une des portes d'entrée de Calès.
Ce genre de chemin s’appelle une calade. Les parties les plus anciennes dateraient du Vesiècle et les plus récentes du XVIe, mais l’ensemble est entretenu et a fait l’objet de restauration.

Les grottes étaient complétées par des appentis ou des constructions en bois. On voit les trous qui indiquent l’emplacement des poutres.

Aujourd’hui y passent de nombreux chemins de randonnée (c’est comme ça que j’y suis arrivée).
Il est possible de parcourir le cirque, si vous êtes bien chaussé et que vous ne faites pas l’imbécile sur les rochers. Un petit musée associatif (ouvert du mardi au vendredi) se trouve dans le centre de Lamanon où vous verrez des panneaux explicatifs et le résultat des fouilles.

Pour tout savoir : le site internet.






De tout là-haut on a une belle vue ! Enfilez vos chaussures et en avant !
Dans le prochain billet, nous nous rendrons dans un lieu plus connu des Bouches-du-Rhône.

8 commentaires:

  1. J'allais parfois à Lamanon quand j'étais petite, mais je n'ai jamais vu ces grottes.
    Bon week-end !
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut monter le chemin derrière l'église. Mais on ne laisse peut-être pas les enfants y aller seuls, de peur qu'ils ne fassent des âneries (et qu'ils ne se fassent mal) dans les rochers.

      Supprimer
  2. je me suis baladée là au temps où je pouvais gambader rien n'était aménagé à l'époque et c'est bien que l'on puisse aujourd'hui en profiter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, la mairie a pris un arrêté d'interdiction à cause du risque d'éboulements et de chutes de pierre, mais le site est ouvert et on peut s'y rendre librement (à nos risques et périls donc). Je ne me suis pas trop aventurée à l'intérieur des grottes.

      Supprimer
  3. que j'aime ce genre d'endroit; Dommage que je sois si loin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Accessible en train, mais effectivement un peu loin pour toi.

      Supprimer
  4. ça a l'air sympathique et un peu sauvage comme coin! Legenre d'endroit qui me plairait

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu aimerais beaucoup en effet, tout à fait bucolique.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").
Ça ne marche pas ? Utilisez le mode nom/URL et laissez seulement un nom (et prouvez que vous n'êtes pas un robot). Merci !