Le vent se lève ! . . . il faut tenter de vivre !
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs !
Envolez-vous, pages tout éblouies !

Paul Valéry

Suomi



La Finlande est à l'honneur du fait du programme de vacances passées  :
billet de retour des vacances de 2011

Vacances de l'été 2012
Elias Lönnrot, Le Kalevala : épisode 1épisode 2épisode 3épisode 4 et épisode 5
Pour les feignants : un billet qui résume tout

Tove Jansson, Moomin et la grande inondation

Arto Paasilinna :
La Cavale du géomètre (avec une balade en forêt)
Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen
Le Lièvre de Vatanen
Ville Ranta :
L'Exilé du Kalevala
Sept saisons
Johanna Sinisalo :
Oiseau de malheur
Le Sang des fleurs
Jamais avant le coucher du soleil.
Avec joie et docilité
Petteri Tikkanen :
De l'autre côté du lac
Sur le pont
Jovnna-Ánde Vest, La Berge des rennes déchus, récit traduit du same.
Kjell Westö, Un mirage finlandais

Jean-François Regnard, Voyage en Laponie, 1681.


Olivier Truc, Le dernier Lapon, roman français se déroulant en Norvège, mais au contact des Sames.



Présentation du peintre Akseli Gallen-Kallela

Le photographe Minkkinen met en scène son corps nu dans la nature.
Un blog de cuisine finlandaise : une casserole dans le sauna

Le blog littéraire de Nathalie qui vit à Helsinki (je vous jure que ce n'est pas moi)


Je suis super déçue parce que dans la série télévisée il y a deux Maigret en Finlande (dont l'un où il n'arrive jamais à dormir à cause du jour permanent) mais il semble que ces épisodes soient inspirés de deux romans dont l'un se déroule en Hollande et l'autre à Paris...



Finland par les Monty Python, les paroles et le refrain :

Finland, Finland, Finland,
The country where I want to be,
Pony trekking or camping,
Or just watching TV.
Finland, Finland, Finland.
It's the country for me.









4 commentaires:

  1. Je suis venue prendre le lien de cette page et de celle du billet "fainéant" du Kalevala car je finis mon billet sur Le Lièvre de Vatanen d'Arto Paasilinna ! Je crois que j'ai aimé, j'ai surtout aimé la Finlande...et l'esprit de ce livre !^^

    RépondreSupprimer
  2. Maiiiiiiiiis que vois-je ? Un très gentil lien vers mon blog sur cette page que je n'avais encore jamais visitée. Merci pour ça, chère homonyme ! Ca m'apprendra à ne m'arrêter que sur les derniers articles publiés et à oublier de visiter les tréfonds des blogs intéressants...

    RépondreSupprimer
  3. oh ben ça c'est drôle alors. Un lien vers mon blog de boustifaille, c'est gentil ! et je vois que nous sommes en train de lire le même bouquin : le nazi et le barbier ! en tout cas, c'est un plaisir de se ballader sur ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a si peu de blogs francophone sur la Finlande, il faut bien en profiter !

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").