La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 21 mai 2011

Une pause en image

Juste parce qu'on ne chantera jamais assez la gloire de l'Agence photo de la RMN, voici ce que j'ai trouvé en farfouillant récemment :


Anonyme de l'école française, Landru, 1925-1940, MuCEM, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille...
J'aime beaucoup les petits détails soignés de la cuisine...

9 commentaires:

  1. Arf, il est tordant malgré son caractère macabre, ce tableau ! Et la tête sur l'étagère !
    Le MuCEM est particulièrement passionnant.
    On y passerait des heures dans le site de la RMN n'est-ce pas ?! Ce site a fait brûler ou déborder plus d'une casserole dans ma cuisine !

    RépondreSupprimer
  2. C'est un poêle de grande capacité qui inspire confiance ;-)

    RépondreSupprimer
  3. La cuisine est tellement proprette, avec les carreaux de céramique, la poubelle, les cuivres qui ont été briqués et qui brillent...
    Je pioche souvent mes images sur le site de la RMN, c'est une mine inépuisable.

    RépondreSupprimer
  4. Charmante image^^
    Je ne connaissais pas le site, j'irais voir merci du lien :)

    RépondreSupprimer
  5. Est ce que ces images sont libres de droit. je demande ça pour info merci

    RépondreSupprimer
  6. Normalement il faut mettre le nom du photographe. On a le droit de s'en servir pour un usage personnel, pas pour un usage commercial. Le cas d'internet n'est évidemment pas prévu (!). En fait, ils doivent pas savoir...
    http://www.gallimard-jeunesse.fr/encyclopediahistoiredefrance/hdf_conditions.htm

    RépondreSupprimer
  7. PUB : les poêles de la marque Landru marchent AUSSI au bois.

    RépondreSupprimer
  8. Je dirais même plus : les coffres de la marque Landru ont une grande contenance ; vous pouvez y mettre toute votre vie (et celle des autres en prime).

    RépondreSupprimer
  9. Ça me rappelle des pochettes de disques de ma musique de prédilection ça :D

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").