La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 9 mars 2014

Humeur de garenne


Syl., apitoyée par mon teint blanc et mon visage maigre (elle ne m’a jamais vue, mais je pense qu’elle a bon cœur) m’a envoyé un livre de cuisine bien amusant : Les Recettes amoureuses d’une sorcière. Ces recettes doivent permettre de ficeler le Moustachu de votre cœur grâce à des mixtures magiques – mon Moustachu est prêt à tout goûter. Beaucoup de recettes avec des fleurs et toutes sortes de plantes que je ne connais pas, cela va demander un peu de temps avant que je les tente. Et de façon générale, des recettes avec un brin d’originalité, même si les ingrédients peuvent être simples. C’est tout à fait ce que j’aime.
Dimanche dernier, j’ai donc tenté le lapin.

Les gourmandises 4/20 : lapin au cacao

Je vous scanne la page, c’est plus simple, avec quelques ajouts personnels.
Normalement, si vous cliquez sur les images, cela s'agrandit.


 Gare à ne pas mettre trop de cacao ! La petite note amère, oui, mais elle ne doit pas tout supplanter. Et si votre Moustachu n'aime pas l'amer, laissez tomber, le lapin tout seul est délicieux. Et nous n'avions pas de groseilles pour la déco.


Je vous reparlerai de ce livre je pense.

8 commentaires:

  1. Je cite le nom de ta recette dans mon billet ! Je l'ai lu et j'ai été tentée !!! Cela aurait été marrant de le présenter le même jour sans s'être concertée.
    Ton billet, je l'associe à notre lecture commune avec Natiora.
    Merci Nath !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Pour le billet en commun, voici le lien de Natiora :
    http://lejardindenatiora.wordpress.com/2014/03/09/une-recette-damoureux-avec-syl/

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre fait un tabac ! Il faut dire qu'il est beau... Enchaîner tous les Moustachus de la terre mais quel programme ! :)
    J'hésite encore avec le cacao ou chocolat dans les plats salés, je ne sais pas si l'amer me tente ! Sinon la recette classique ressemble à une gibelotte (sans les tomates) et c'est une valeur sûre ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Quel beau livre : j'ai un ado qui interdit le lapin au menu mais je suis certaine d'y trouver mon bonheur ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est effectivement un très joli livre.
    Ah les défenseurs du petit lapin trop mignon..

    RépondreSupprimer
  6. Mais alors que faire s'il n'est pas moustachu ? Bon je suppose qu'à quelques poils près, il ne doit pas y avoir grande différence ...

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que ça marche aussi avec les imberbes. J'ai bien aimé, moi ! Et je n'ai pas la moustache.

    RépondreSupprimer
  8. Je t'admire! On t'envoie des livres de recettes et... tu les fais!! Moi ça m'épouvanterait de recevoir un bouquin pareil! Bah! je regarderais les belles images et je pourrais toujours le refiler à mon mari ou à ma fille, en espérant, euh! qu'ils y trouveraient, pour mon plus grand plaisir, une source d'inspiration!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").