La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mercredi 19 février 2020

Faites de beaux rêves !

Inga Moore, La Maison dans les bois, traduit de l’anglais par Aude Lemoine, parution originale 2011, édité en France par L’École des loisirs.

Suzie Truie, Simon Cochon, Léone Oursonne et Vincent Élan décident de se construire une belle maison pour habiter tous ensemble. Comme ce n’est pas facile, ils demandent l’aide de spécialistes de la construction, j’ai nommé les castors, qui acceptent, mais qui veulent être payés en sandwichs au beurre de cacahuète. Marché conclu !
Les castors construisent la maison en une journée, les sandwichs sont tartinés le soir même et voilà. (je veux les mêmes) C’est juste une histoire très simple et heureuse, de petite maison au fond des bois avec des amis. Une histoire très anglaise, avec une bouillotte et une tisane. Et surtout de merveilleux dessins, aux couleurs douces, rendant hommage à la beauté de la forêt. J’avoue un faible tout particulier pour l’élan. Et tous ces petits castors ! 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !