La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



jeudi 14 avril 2011

Millenium en livre cette fois...

Eva et Ewa de notre Club de lecture ont lu toutes deux la saga Millenium, et voici leur opinion...

Stieg LARSSON, Millenium 1-3 (« Les hommes qui n’aimaient pas les femmes » / « La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette » / « La reine dans le palais des courants d’air »), traduit du suédois par Lena GRUMBACH et Marc DE GOUVENAIN (2005), Arles, Actes Sud, 2006-2007.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour le moment, je n'ai lu que le premier volume. Je n'ai commencé à m'intéresser à l'histoire qu'à partir du moment où j'ai compris que l'auteur nous cachait des éléments de l'histoire et nous livrait des versions trompeuses des événements... je ne tarderai pas à m'attaquer à la suite.

5 commentaires:

  1. Je dois être une des rares à n'avoir point lu cette trilogie qui est maintenant plus célèbre pour la sordide histoire d'héritage entre la "veuve" et la famille officielle... Je ne dis pas que je n'y viendrais pas un jour !! Merci en tout cas de cet article bien détaillé des deux Eva-Ewa...

    RépondreSupprimer
  2. Le début est un peu difficile parce qu'il parle beaucoup d'économie et de politique mais personnellement, une fois que je rentrée dans l'histoire, je n'ai pas m'empêcher de dévorer les 3 volumes. Dommage que nous n'ayons pas la suite!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé sans en être folle, mais j'attaquerai bientôt le deuxième volume avec plaisir je pense. Et bonjour Alice, bienvenue sur le blog !

    RépondreSupprimer
  4. Ha mais je ne l'ai pas lu non plus. Et comme je ne suis pas très tv/cinéma, j'ai écouté le feuilleton radio sur France Culture.
    J'avoue que le buzz autour du livre et les personnages caricaturaux ne me donnent pas très envie de m'y mettre.
    Et puis j'ai une collègue qui trouve que j'ai le caractère de Salander, franchement je goute peu le compliment :D

    RépondreSupprimer
  5. Marie : Salander est une anexorique, hacker, bissexuelle, tatouée, qui préfère être considérée comme une débile... comme elle est blanchâtre et vêtue en noir, on hésite à la qualifier de punk ou de gothique... je crois que ta collègue est peu perspicace...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").