La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



jeudi 22 décembre 2011

Pause


le confluent à Candes-Saint-Martin. Image M&M.


Je m’en vais dans un endroit où les patates sont rangées à la cave et les noix au grenier, où une patte de chevreuil sort du congélateur, où les guérisseurs soignent les verrues, où le téléphone portable capte sous le cerisier. En d’autres termes, je vais à la campagne, chez ma grand-mère, point d’internet au programme. Neuf heures de train à l’aller, neuf heures au retour, Anna Karénine est du voyage, histoire de ne pas s’ennuyer.
Faites beaucoup d’excès de bouffe, de cadeaux et d’embrassades, à bientôt !

P. S. David cherche quelqu'un connaissant Arnold Bennett... si vous vous sentez concerné(e) laissez un mot sur son blog !

12 commentaires:

  1. j'aime bcp ton billet. embrasse ta mère grand. j'aime bcp les grands mères !je te souhaite le meilleur possible et de passer un bon noel avec mère grand au coin du feu , en sirotant .....

    RépondreSupprimer
  2. Bon repos, bonne lecture et joyeux Noël, profite bien de la chance d'être avec ta grand-mère !

    RépondreSupprimer
  3. Bonnes vacances et bonnes fêtes.

    RépondreSupprimer
  4. Bonne pause ! J'aime les vacances sans internet... Joyeux Noël à toi !

    RépondreSupprimer
  5. Merci les filles ! c'était très bien (mais y a pas de cheminée, elle a une bonne chaudière).

    RépondreSupprimer
  6. Merci Lystig, la même chose pour toi !

    RépondreSupprimer
  7. Tu es passée chez moi, merci! J'ai juste vérifié qu'il s'agit d'une "autre" nathalie, mais ça me permet de connaitre ton blog!
    Et candes saint martin, c'est par chez moi, non? (le 37 je pense?)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Keisha ! Oui il existe d'autres nathalie avec des blogs littéraires, on se perd un peu ! Candes est effectivement dans l'Indre-et-Loire, ma grand-mère n'habite pas très loin.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai acheté anna karénine hier et j'ai déjà lu 120 PAGES et ça me plait. l' écriture esst vive et je comprends que tu l'ai lu en partie ds le train , elle aussi voyage et le rythme est haletant. merci . bises

    RépondreSupprimer
  10. Oui, on ne croit pas que cela puisse se lire aussi bien, c'est une vraie surprise.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").