La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 4 mai 2013

Humeur gênoise

notre maison pendant une semaine M&M

Comme vous l’avez compris via le billet précédent, nous sommes partis faire un petit tour d’Italie avec la caravane. Première expérience de camping pour moi ! Il y a eu beaucoup de pluie mais tout s’est bien passé. Au retour, je n’ai toujours pas de boulot et Moustachu est toujours malade/couché mais cela nous a changé les idées. C’est pourquoi, il y a aura quelques billets d’humeur consacrés à l’Italie.
Aujourd’hui Gênes.
La ville de Gênes n’est pas forcément très appréciée des Français (qui n’en connaissent souvent que l’autoroute permettant d’accéder à la Toscane). Ils ont bien tort. En plus de son pesto et de ses gâteaux (billet spécial bouffe à venir), il y a des dizaines de palais, d’églises et de musées justifiant un classement au Patrimoine mondial de l’Unesco. Suffit de savoir que Gênes a longtemps été la rivale de Venise pour comprendre ce qu’il en est.

San Filippo Neri - M&M
À titre d’exemple, l’église de San Filippo Neri… 
Mais il y en a bien d’autres, décorées de fresques, de peintures, de reliefs en stuc. Une mention spéciale à l’église du Gesù qui, pour reprendre l’expression d’un ami, a pris toutes les options : peinture de Rubens, marbres polychromes, dorures, sculptures, trucs, machins… Une splendeur.

Église du Gesù - M&M

Église du Gesù, la coupole - M&M

Église du Gesù, la plaque d'un tombeau - M&M
En ce qui concerne les palais, tous ne se visitent pas et certains servent de musées de peinture (billet spécial peinture à venir aussi). Leur architecture est somptueuse et rivalise dans leur ostentation.

Palazzo Tursi - M&M

Palazzo Nicolosio Lomellini - M&M

Vous l’avez compris, nous avons beaucoup aimé cette ville dont pourtant nous n'avons vu qu'une petite partie. Une belle découverte !

7 commentaires:

  1. Wahoo !! Tu donnes envie de découvrir cette belle ville !!
    Et sinon, moi, j'attends le billet spécial bouffe. On ne se refait pas...

    RépondreSupprimer
  2. Chouette! Plein de billets italiens en perspectives!

    RépondreSupprimer
  3. Faut y aller, Lili, faut y aller ! C'est tout près en plus.
    Oui, Marie, mes billets d'humeur sont pleins pour quelques semaines.

    RépondreSupprimer
  4. C'est merveilleux ! Ils sont forts les Italiens !

    RépondreSupprimer
  5. Ha mais vais-je enfin pouvoir commenter sur ton blog (les comms se referment quand je clique pour envoyer !!! :( ). Je redis : la caravane est une tuerie, Moustachu a-t-il joué les empereurs romains, allongé au fond de sa couchette, mwarf ?? Sinon, je ne doute pas un instant que tu t'en sois mis plein les yeux (et les papilles) ! J'attends donc les billets "à suivre", où sont-ils donc ??? ^^
    Bises viaggieuse ! :D

    RépondreSupprimer
  6. Aspho : je suis désolée pour tous ces problèmes de commentaire ! Je te jure que je n'ai pas installé de programme spécifique !
    Moustachu a beaucoup profité de la sieste en caravane, c'était d'ailleurs un des intérêts de la chose, lui permettre de roupiller quand il voulait. Les billets viendront le week-end, faudra être patient.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").