La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



vendredi 6 septembre 2013

Destination PAL : on est arrivé !

Bonjour, il y a un peu plus de deux mois, Lili lançait la Destination PAL, un vol au long cours en bonne compagnie. Lourdement chargée, j'avais établi le programme ici, qui devait me mener de Finlande en Bretagne en passant par la Madrid du futur et le Paris du XVIIe siècle.
Je devais lire entre 35 et 40 livres et j'en ai lu 32... mais en fait j'en ai aussi lu qui n'étaient pas au programme et donc je ne vous ai pas encore parlé ! Je suis tout à fait satisfaite de mon parcours littéraire de l'été, globalement de haut niveau et très diversifié.


Le carnet de voyage :

Ouvrage collectif, Face à Pynchon
Anthologie de la poésie chinoise classique : un extrait, un deuxième et un troisième
Mary Ann Caws, Virginia Woolf
Jean Anouilh, Médée
Honoré de Balzac, Le Bal de Sceaux
Honoré Balzac, La Cousine Bette : un très très bon Balzac
Alessandro Baricco, Novecento : un conte plein de magie
Dino Buzzati, Montagnes de verre : une très intéressante découverte 
Maxime Du Camp et Gustave Flaubert, Nous allions à l'aventure, par les champs et par les grèves : ouiiiii, j'ai adoré cette lecture
Alexandre Dumas, Vingt ans après
Dashiell Hammett, L'Introuvable
Maurice Leblanc, Le formidable événement : un étrange western
Maurice Leblanc, Les trois yeux
Dustin Long, Icelander : un voyage sous la glace
Prosper Mérimée, Notes de voyage
Rosa Montero, Des larmes sous la pluie : très très bon roman d'anticipation
Marcel Proust, Le Temps retrouvé
Martine Reid, George Sand : passionnant
Maurizio Serra, Malaparte : aussi passionnant
Sophocle, Oeuvre complet
Stendhal, Armance
Robert Louis Stevenson, Le Maître de Ballantrae
Takis Theodoropoulos, Le Va-nu-pieds des nuages
Henri David Thoreau, Écrits de jeunesse
Paul Vacca, La petite cloche au son grêle

Des livres sans billet : Ce que savent les baleines de Cacucci, Brest de Mac Orlan, La Voie Marion de Megnin (trois livres qui m'ont peu intéressée) et le premier volume de l'Histoire de France de Michelet car je préfère attendre d'avoir lu plusieurs volumes.

Et, hors programme, Thierry Crifo, Ville de nuits : recueil de nouvelles, une plongée dans le noir.
Et L'Étranger de Visconti, une découverte.

Merci Lili pour l'organisation du voyage. Est-il utile de préciser que mon programme de lectures est établi pour la fin de l'année ? Je suis actuellement plongée dans Lucien Leuwen de Stendhal.

Pour continuer en beauté, je me suis inscrite de bon coeur au challenge d'Arieste "Il était une fois dans l'Ouest" pour lire des histoires de cow-boys (je n'aime pas trop les histoires d'Indiens). Le roman de Leblanc, Le formidable événement, constitue ma première participation. Mais j'ai d'autres choses sur le feu, j'aime les grands espaces.



5 commentaires:

  1. Bravo pour ce bilan ! Probablement un des meilleurs ! et bonnes lectures à venir !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo à toi pour cette très belle réussite !

    RépondreSupprimer
  3. Je me rends compte que j'ai oublié d'ajouter les livres pas aimés... le lapsus qui en dit long !

    RépondreSupprimer
  4. C'est un superbe bilan !!! Et moi j'ai si honte !

    RépondreSupprimer
  5. Il faut dire que j'ai bénéficié de circonstances très favorables et que je m'étais préparé un programme en conséquence. Ça ne se reproduira pas je pense.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").