La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 25 octobre 2015

Humeur à manger


Je vous ai déjà parlé des Liaisons culinaires, ce roman d'Andréas Staïkos où deux jeunes hommes rivalisent au lit et aux fourneaux pour séduire la belle Nana (ce livre est d’une moralité parfaite).
J’en tire deux nouvelles recettes.

Boulettes de viande à la sauce tomate (youvarlakia kokkinista)

Mélangez 500 grammes de viande hachée, ½ tasse de riz long, ¼ de tasse d’huile d’olive, ½ oignon haché finement, pas mal de persil, ½ bouquet d’aneth, sel poivre. Façonnez les boulettes.
Faire d’abord revenir les boulettes dans l’huile à feu vif (comme dans cette vidéo)
Puis ajoutez un peu de bouillon, 1 tasse de jus de tomate, ¼ tasse de d’huile d’olive, sel et poivre. Portez à ébullition, puis laisser mijoter 20 minutes.

On est assez fan des boulettes ici !


Apparemment je n'ai pas conservé mes photos donc je vous mets un chat se cuisinant une souris.

Soupe de haricots

Mettre à tremper la veille les haricots blancs (50-60 grammes par personne).
Le jour J, mettre les haricots dans de l’eau bouillante salée. Ajouter 3 carottes coupées en fines rondelles, ½ oignon haché, 1 branche de céleri, laurier et thym. Laisser mijoter jusqu’à ce que les haricots soient fondants (1 heure 15 en gros). Ajouter 1 tasse de jus de tomate et 1 tasse d’huile d’olive. Continuer la cuisson pendant 15 minutes.


C’était bon et ça change.

Toutes les recettes de cuisine du blog.

2 commentaires:

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").