La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mercredi 27 septembre 2017

Les laitues étaient sans aucun doute de première qualité.

Beatrix Potter, Jeannot Lapin, publication originale 1904, et comme c'est un livre jeunesse l'éditeur n'a pas cru bon d'indiquer le nom du traducteur. Du coup, on se passera du nom de l’éditeur.

Petite balade au potager avec Jeannot Lapin et son cousin qui vont vivre mille aventures palpitantes. Après une telle journée, ils auront bien mérité un gros goûter.
Le petit lapin porte des sabots et le père lapin flanque la volée au chat. C’est plein de charme et d’invraisemblances. Mais tout vient des dessins délicatement aquarellés de Potter. De la douceur, de la gentillesse, de l'apaisement – il serait dommage de s’en priver.



Madame Lapin était veuve ; elle gagnait sa vie en tricotant des moufles et des chaussettes en poil de lapin (moi-même, il m'est arrivé d'en acheter à l'épicerie du village). Elle vendait aussi des herbes, du thé au romarin et du tabac-de-lapin (que nous, nous appelons lavande).


La bise à Lili qui ne devrait pas tarder à rappliquer dans le potager avec les lapins.


6 commentaires:

  1. C'est adorable ! J'ai une histoire où les deux cousins vont dans le jardin de MacGregor.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est celui-là. Je me rends compte que mon résumé est vraiment succinct !

      Supprimer
  2. Comment dire que... hiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! LAPIN !

    (Évidemment, je suis fan et je collectionne les tous petits albums des aventures des jolis personnages créés par B. Potter.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu es fan ? Tiens donc... incroyable, je ne l'aurais jamais cru.

      Supprimer
  3. il faut lire miss charly de marie aude murail sur beatrix!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est vrai, tu m'en avais parlé. Mais on peut lire Beatrix Potter avant peut-être ?

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").
Ça ne marche pas ? Utilisez le mode nom/URL et laissez seulement un nom (et prouvez que vous n'êtes pas un robot). Merci !