La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 9 mars 2019

Courge rôtie et oignon rouge et Poulet rôti aux clémentines et à l’arak

Continuons à manger coloré (orange !), savoureux, épicé, original et préparable à l’avance et réchauffable à volonté pour pas s’embêter.

Courge rôtie et oignon rouge, au tahini

Courge doubeurre (coupée en morceaux)
Un ou deux oignons rouges (coupés en morceaux)
Huile d’olive
3 cuillères à soupe de tahini
1 cuillère à soupe de jus de citron
Ail (une gousse écrasée)
Pignons
Persil

La recette est avec une courge doubeurre (celle que l’on trouve sous le nom de butternut sur nos marchés). Si elle est bio, vous gardez la peau, sinon hop, un coup d’économe. 
Coupez la courge en gros morceaux. Réunissez les morceaux de courge et d’oignon rouge dans un grand plat allant au four et ajoutez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, du sel et du poivre. 
Astuce : mettre les morceaux de courge avec la peau du côté plat pour qu’elle grille et caramélise pendant la cuisson.
Cuire au four 30-40 minutes à 240 degrés (si les oignons vous semblent trop cramés, vous pouvez les sortir).
Pendant ce temps, préparez la sauce. Dans un bol, versez le tahini, le jus de citron, de l’eau, l’ail, une pincée de sel. Mélangez et ajustez la consistance en ajoutant de l’eau ou du tahini.
Faites griller les pignons dans une poêle.
Pour servir, répartissez les légumes, arrosez de sauce tahini. Parsemez de pignons et de persil.

C’est un plat bien nourrissant (courge + crème de sésame + pignons), tout à fait délicieux et moelleux. Et bien orangé, une couleur qui met en appétit.
On peut faire cuire la courge à l’avance, pour faire réchauffer le plat ensuite, mais il vaut mieux réaliser la sauce au moment de manger, car le sésame gonfle et absorbe toute l’eau.
Comme ce livre se la pète, il met aussi du zaatar, ce qui n’est pas du tout utile. Et ce n’est pas du vulgaire sel, mais du « sel de mer de Maldon ». Genre.
Ce plat est très bon accompagné de riz. Si vous voulez faire riche, la courge sera très bien avec la préparation au poulet suivante :
Le riz et la courge


Poulet rôti aux clémentines et à l’arak
Délicieux et réconfortant.

1 gros poulet coupé en gros morceaux (= j’ai fait la recette avec deux gros blancs de poulet suffisants pour nourrir quatre personnes et on peut la faire avec des cuisses également).
Le livre donne les proportions pour un poulet entier, et moi je les ai appliquées à mes deux blancs… et bah en fait c’est très bien ainsi.
Donc à vous de voir !
10 cl d’arak, d’ouzo ou de pastis
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
Le jus d’une orange
Le jus d’un demi citron
2 cuillères à soupe de moutarde en grains (pas mis)
3 cuillères à soupe de cassonade
2 bulbes de fenouil
4 clémentines non épluchées si elles sont bio et épluchées dans le cas contraire, coupées en tranches horizontales (la recette marche avec des oranges bien sûr)
Du thym
2 cuillères à café de graines de fenouil, légèrement concassées
Sel et poivre

Fouettez l’arak, l’huile, les jus d’orange et de citron, la moutarde et la cassonade dans un grand saladier. Ajoutez le sel et le poivre.
Placer dans le saladier les morceaux de poulet, le fenouil coupé en morceaux, les clémentines coupées, le thym et les graines de fenouil. Bien remuer et laisser mariner plusieurs heures, voire une nuit.
Au four à 220 degrés, entre 35 et 45 minutes.
S’il reste de la sauce, vous pouvez la récupérer et la faire réduire, pour arroser la viande.

C’est très savoureux.

Le poulet, le riz et la courge
Ces deux recettes proviennent du livre : Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi, Jérusalem, traduit de l’anglais par Christine Mignot, 2012, édité en France chez Hachette.

4 commentaires:

  1. On voyage avec tes deux assiettes ! Tout me plaît. Je vais essayer de faire le poulet dans la semaine. J'ai tout à la maison...
    Biz
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Doubeurre présente mieux que butternut et le plat est coloré.

      Supprimer
  2. Le poulet aux clémentines, j'ai envie d'essayer, je suis curieuse de voir le goût.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !