La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mardi 21 juin 2011

Musique !

Je m’absente pour quelques jours et j’avais prévu de vous laisser avec un petit lien musical. Challenge  Des notes et des mots oblige, je me lance dans la chronique de deux disques, en deux épisodes.

Ayant découvert mon goût pour Mark Twain, l’ami Marc à l’inépuisable discothèque a déniché, tenez-vous bien, une Huckleberry Finn suite ! Explications…
     Ferdé Grofé est un compositeur classique américain (20e siècle) qui, entre autres beaucoup de choses, a créé des morceaux rendant hommage à la nature américaine dans toute sa richesse, son ampleur et sa puissance. Beaucoup de cuivres et de percussions, dans la tradition des marches, de vastes orchestres.

    D’abord la Mississippi suite en quatre mouvements. Le premier est le plus lent, les cuivres chantent les courbes du grand fleuve, un tourbillon de violons et puis le cours lent des choses reprend :




Le deuxième est la fameuse Huckleberry Finn suite que voici :


Des coups de sifflets, un rythme très rapide, les instruments bondissent, le radeau se renverse, les aventures s’enchaînent, on est bien chez Twain.
Le troisième chante The Old Creole days, les violons, la harpe et la clarinette entonnent des airs mélancoliques. Lors du quatrième mouvement, nous sommes à l’embouchure du fleuve et c’est Mardi gras : percussions, rythmes jazzis et dansants, clochettes, c’est la fête :




Changement de décor avec la Grand Canyon suite : le soleil s’y lève au son de la flûte avant que ne succède une évocation plus angoissante. Le 3e mouvement évoque l’avancée des pionniers :


Les percussions se balancent au rythme des mules et des chariots, la tempête se lève dans un vacarme de cymbales mais tout finira par s’apaiser. On the trail a donné lieu à une reprise jazz comme Marc vous l'explique sur son blog.



Je m'arrête là pour aujourd'hui et je programme le second billet. Vous pouvez trouver le disque à prix très décent chez Naxos.

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout Ferde Grofé et ça m'intéresse particulièrement! Je vais essayer de trouver quelques autres pièces de ce compositeur! Un grand merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien agréable, cette musique, je ne connaissais pas ! Merci de partager grâce à ce challenge.

    RépondreSupprimer
  3. J'en reparle vendredi. Pour moi aussi c'est une découverte et c'est un grand plaisir d'écoute.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cet intermède musicale. Bonne pause.

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas vraiment une pause, une charge de boulot intense pendant trois jours. Et après, ouf, retour à des choses plus normales.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").