La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



lundi 2 avril 2012

Qui est donc ce Géant, gardien du passage, accoudé au rebord du plateau de la Viste, les pieds dans le ruisseau des Aygalades ?


L’Hôtel du Nord / Récits d’hospitalité. N°1 Au ravin de la Viste. N° 2. La Ville perchée. Marseille, Éditions Commune, 2010 et 2011.

L’Hôtel du Nord est un hôtel en forme de coopérative (un réseau de chambres d’hôte) situé au Nord de Marseille, dans un quartier pas toujours bien connu. Une série de 10 petits livres réalisée conjointement par les habitants, des chercheurs et des artistes met en papier son existence et son identité, dans une perspective historique, poétique et (donc) politique.

Gustave Courbet, La Rencontre ou Bonjour Monsieur Courbet,
1854, Montpellier, musée Fabre, image RMN.
Les Éditions Commune rendent hommage à ce tableau.
Le n° 1 Au ravin de la Viste présente la géologie particulière du lieu, aujourd’hui presque invisible sous les barres d’immeubles. C’est la perspective longue qui est traitée et on a été fouiller dans les réserves du Musée d’Histoire naturelle de Marseille pour retrouver les fossiles d’éléphants préhistoriques et les traces de la flore préhistorique. En contrepoint Josette présente l’histoire de sa maison et de sa famille.


Le n° 2 La Ville perchée s’intéresse aux premiers habitats humains de ses grottes, elles aussi quasi disparues. Il s’agit d’une zone où les hommes se sont installés dans un réseau de cavernes. Le livre se fait l’écho des controverses scientifiques : anthropophagie ou pas ? intérêt porté sur la Massilia urbaine grecque ou sur les hommes des cavernes ? Martine et Zohra racontent, elles, les vagues de démolitions d’immeubles et les promesses jamais tenues de reconstruction. Le livre s’achève sur Walter Benjamin fugacement passé par Marseille dans sa fuite loin de l’Allemagne…


J’ai pu feuilleter les autres volumes et je peux dire qu’il s’agit de jolis petits livres, qui réfléchissent à leur manière sur une zone d’habitat urbain, en suivant les traces du temps. Le ton est quelquefois un peu pompeux mais le propos est très intéressant et varié, passant de l’histoire longue au présent, se promenant entre les hypothèses et les aléas de la vie de la science, les anecdotes cocasses et des représentations des lieux. Les divers aménagements (tunnels ferroviaires, autoroutes, carrières) mettent à découvert les traces du passé et les ensevelissent tout à la fois. C’est un travail qui peut intéresser toutes les villes et tous ceux qui s’intéressent à ce qui fait l’identité d’un lieu.

Voici le site de l’Hôtel du Nord où vous pouvez réserver une de ces chambres d’hôtes, où des ballades documentées sont proposées et où vous pouvez commander tous les livres de la série (10 euros pièce).
Merci Ysabel pour m'avoir fait découvrir ces livres !

2 commentaires:

  1. intéressant, je note en prévision de ma prochaine visite à Marseille ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oui ils organisent des ballades commentées avec des habitants qui montrent leur quartier de manière différente, ça peut être une bonne idée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").