La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 22 juillet 2012

Les humeurs du samedi-manche : à table !



J’avais prévu de faire une humeur avec de la montagne et de la randonnée dedans, mais la petite forme de mon Moustachu chamboule mes plans. Alors, un article prévu depuis longtemps, indispensable en toute saison : des moelleux !
Deux livres à vous présenter, je me sers indifféremment de l’un ou de l’autre :
- I love muffins d’Ilona Chovancova, éditions Marabout, 2010, avec des moules en forme de cœur et en silicone, offert par mes amis marseillais 
- Moelleux et cœurs coulants de Paul Simon, éditions Marabout, 2009.

Je fais souvent des moelleux, des muffins, des petits gâteaux : en général, on n’a pas besoin d’ingrédients extraordinaires, parce que c’est rapide et parce qu’avec deux œufs on peut obtenir 8-10 gâteaux, c’est très pratique à offrir. Et puis, c’est bon.
 Au choix : moelleux chocolat noir et fleur de sel (un grand succès), muffins cacao caramel au beurre salé, moelleux chocolat blanc,  moelleux chocolat cœur framboise…

La boîte est prête à partir : moelleux chocolat noir avec
coeur au caramel et un moelleux chocolat blanc avec de
la poudre d'amande. Image M&M.

J’ai choisi de vous donner une autre recette – sans photo :

Moelleux noisette, cœur de spéculos

Pour 4 gros moelleux (que l’on peut confectionner avec des cercles, mais à adapter selon vos moules) ou 8 petits :

Le gâteau :
130 g noisettes en poudre (mixer plus ou moins finement si vous voulez qu’il y ait des morceaux)
5 spéculos à mixer pour réduire en poudre.
100 g de sucre glace
70 g beurre à faire fondre au bain-marie
6 c. à soupe de crème fleurette
1 œuf + 1 jaune (je ne le mets pas)

Le cœur :
50 g de chocolat au lait (j’ai plutôt du noir ou du blanc) à faire fondre au bain-marie
2 c. à soupe de crème fleurette
15 g de beurre demi-sel
1 spéculos

Préparer le moelleux. Mélanger les œufs, le sucre glace, la poudre de noisette et de spéculos, la crème, le beurre fondu. Placer la pâte au frais.
Pour le cœur, ajouter au chocolat fondu la crème et le beurre. Ajouter le spéculos en morceaux. Mouler les ganaches dans des moules en silicone, 1 h au congélateur. Vous pouvez aussi les mettre dans un bol au congélateur et creuser ensuite les cœurs à la cuillère.
Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Remplir les moules aux deux tiers de pâte, disposer un cœur de spéculos. Enfourner et cuire 7-8 minutes.


Troisième participation au challenge Les livres gourmands de Syl. J'ai atteint le niveau que j'avais choisi (d'ailleurs je n'ai plus de livres de cuisine, prenant mes recettes sur internet ou dans les journaux). 

8 commentaires:

  1. J'adore tes recettes, vite faites en plus, je copie-colle !!! Bises

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les moelleux. J'ai le livre moelleux et coeurs fondants. Comme tu le dis, c'est super facile et rapide à faire et c'est tellement bon!
    Sympa, ta nouvelle bannière.

    RépondreSupprimer
  3. Tu as bien raison Aspho !
    Marie : oui les moelleux en plus d'être bons sont pratiques ! Merci pour les vaches...

    RépondreSupprimer
  4. Nathalie, je n'ai pas tout compris : on met au congèlo et après tu passes au four ? Comment tu fais pour remplir tes moules avec de la pâte congelée ??? Je veux bien essayer, ça m'arranfe beaucoup ces recettes mais là je suis dubitative sur la manière !!! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est le coeur, la ganache qu'on met au congel, pour durcir, pas l'ensemble de la pâte. Ensuite tu remplis tes moules avec la pâte noisette-spéculos, et tu ajoutes un coeur au milieu. Le fait d'avoir été congelé avant la cuisson lui permet de ne pas se dissoudre dans l'ensemble du gâteau et de bien rester intact.
    (me permets de supprimer un de tes commentaires)

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! je comprends et ça me paraît tout logique un truc qui m'intriguait ! Et tu peux faire des coulants à tout.
    Recette à tester !!!

    RépondreSupprimer
  7. Ta nouvelle bannière, j'aurais pu la prendre dans mes montagnes auvergnates ! Très belle photo.

    RépondreSupprimer
  8. Syl : oui on peux faire des coeurs d'avance, en congelant du nutella, du coulis de fruit et en piochant dedans pour confectionner des gâteaux de toutes sortes. Les vaches viennent des environs de Grenoble, la seule balade qu'on a pu faire.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").