La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 1 septembre 2012

Humeur du samedi seulement



Cette semaine, vu l’actualité féconde, il y aura une humeur du samedi et une humeur du dimanche.
Je commence par remercier chaleureusement Syl. Grâce à elle la semaine a démarré sous des auspices formidables car en jouant au jeu qu’elle proposait cet été, j’ai gagné un « panier garni », garni notamment de confitures maison ! C’est sûrement grâce à sa générosité que le reste de la semaine s’est si bien déroulé, au point de finir en apothéose.

J’ai profité de cette semaine pour assouvir une fringale (c’est maintenant ma bibliothèque qui frôle l’indigestion). Par pudeur, je ne mentionnerai pas les livres achetés sur internet (colis gentiment réceptionnés par mon voisin intrigué) ou ceux donnés par une amie (merci !). Lundi, je suis allée rendre visite à ma librairie et suis repartie avec Cet été-là de William Trevor, repéré depuis longtemps, Chicago d’Alaa El Aswany et Millefeuille de Leslie Kaplan (rentrée littéraire et non ça ne parle pas de bouffe). Mardi, une petite visite à Emmaüs parce qu’il faut faire du vide et comme je ne loupe jamais une bonne action je suis repartie avec Les Chouans de Balzac et SAS. Le Vol 007 ne répond plus de Gérard de Villiers (il faut varier les plaisirs). Mercredi, contrainte d’aller chez Gibert, en plus de trouver ce dont j’avais besoin, j’ai déniché un vieil exemplaire d’Indiana de George Sand. J’en suis à me demander si je n’ai pas profité de l’absence de Moustachu pour un lâchage en règle…

J'ai aussi brodé aux couleurs de VL

J’ai aussi racheté du vernis à ongles et repris la clarinette. J’ai surtout reçu une merveilleuse nouvelle : une version remaniée de ma thèse va être publiée !!!! Ce ne sera pas pour tout de suite bien sûr mais c’est l’achèvement d’années d’effort. Une recherche non publiée, c’est un peu comme si elle n’existait pas, si personne ne peut la lire. C’est donc une immense satisfaction pour moi. Précision : j’avais travaillé sur un amateur d’art du XVIIIe siècle.

Je suis toute heureuse ! D’autant que je retrouve ce samedi mon Moustachu et dimanche nous irons écouter Berlioz, les jours sont fastes ! Demain, je vous parle de l'actualité des blogs littéraires.

14 commentaires:

  1. Félicitations pour ta thèse, ton travail va être reconnue !

    RépondreSupprimer
  2. Déjà dit, mais "bis repetita placent" : bravo pour ta thèse !
    Pour le craquage en règle, bon, ça ira pour cette fois, mais qu'on ne t'y reprenne plus !

    RépondreSupprimer
  3. Encore bravo pour la publication de ta thèse .... on savait que tu étais brillante .... c'est grâce à ton blog que je sais tout ça, tu vois, et en plus, comme je lis beaucoup beaucoup en ce moment, tu me donnes des idées... gros bisous
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  4. Quelle bonne nouvelle ! Je suis morte de curiosité... une thèse sur qui, avec quelle problématique ??? J'ai rédigé l'an dernier un mémoire de DEA, alors tu penses bien que je suis encore un peu "dedans".... Bon we !

    RépondreSupprimer
  5. Merci George !
    Lili : merci et... je ne promets rien !
    Merci Evelyne, c'est super gentil.
    Margotte : cela portait sur les débuts de la critique d'art en France au XVIIIe siècle, des hommes de lettres pas connus et pas étudiés. J'en ai étudié un (Baillet de Saint-Julien), c'était très intéressant.

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement, tu t'es lâchée pour les achats de livres!
    Félicitations pour ta thèse!

    RépondreSupprimer
  7. Il fallait bien que tu te félicites pour la publication de ta thèse ! D'ailleurs félicitations et... bonnes lectures ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Encore toutes mes félicitations, du coup j'espère avoir l'occasion de la lire quand elle sera publiée car le sujet est très intéressant :)

    RépondreSupprimer
  9. Bravo bravo, tu nous dédicaceras tes exemplaires j'espère ??? Pour le lâchage, tu as bien fait, ça soulage de temps en temps, Moustachu ne dira rien, et avec la confiture de mirabelles qui va arriver, tout sera enrobé de sucre...

    RépondreSupprimer
  10. Cath et Marie : merci !
    Aymeline : croisons les doigts et soyons patientes !
    Asphodèle : je ne pense pas crouler sous les exemplaires gratuits ! Moustachu a vraiment peur mais pour le moment, il cède...

    RépondreSupprimer
  11. Bon quelques blogs de retard ... Ta thèse Publiée . Enfin c’est ce que je comprends plutôt déduis des différents commentaires . Donc je rajoute une tardif bravo et j'espère que nous la lirons bientôt .
    Ysa

    RépondreSupprimer
  12. Oui Ysa, c'est même écrit dans le billet : ma thèse va être publiée ! je ne me lasse pas de cette bonne nouvelle. Pour la lire en revanche il va falloir être patient... Merci !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").