La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 14 octobre 2012

Humeur du samedi-manche : lire et manger



Mardi, je suis allée faire ma visite mensuelle à ma librairie et jamais je n’ai aussi bien répondu à mon pseudonyme. J’ai en effet acheté le livre de Joseph Czapski, Proust contre la déchéance, paru l’année dernière et dont Grillon parle très bien ICI. Je suis également repartie avec un livre repéré dans la presse : L’Autobiographie de Mark Twain. Une histoire américaine, un truc énorme que je lirai dans un certain temps et dont Obama a aussi très bien parlé. À propos de Twain dont je ne vous parle guère, ne vous inquiétez pas : l’intégrale de ses nouvelles trône au pied du lit et j’avance lentement dans les 800 pages du volume, dégustant une nouvelle régulièrement. Je viens de finir Le Journal d’Adam et Ève qui donne d'abord la parole à Adam :
Cette nouvelle créature aux cheveux longs est partout. Toujours dans les parages, à me suivre sans relâche. Je n’aime pas ça, je ne suis pas habitué à la société.

J’ai aussi effectué une plongée dans les petits fascicules sur la cuisine corse envoyés par Syl. Il y a de nombreux plats tout ordinaires rendus corses par l’adjonction de brousse. La brousse, c’est le bien ! Délicieux en quiche, pour faire une sauce pour les pâtes, pour farcir champignons, poivrons ou autres. Personnellement, j’ai eu un faible pour l’omelette à la brousse et à la menthe, moelleuse et fraîche tout à la fois. 

L'omelette délicieuse

J’ai aussi testé la soupe aux pois chiches dont je vous donne la recette.

Soupe aux pois chiches
500g de pois chiches (quantité à adapter selon le nombre de convives)
oignon, poireau, tomate, huile d’olive.

Sur la recette est écrit en gros « préparation 20 mn » mais la cuisine, c’est un peu comme les contrats d’assurance, il faut lire les petites lignes.
Donc LA VEILLE il faut mettre les pois chiches à tremper avec du sel.
Le jour où vous voulez manger la soupe, mettez les pois chiches dans 2-3 litres d’eau salée. Il faut faire cuire jusqu’à ce que la peau se détache. C’est écrit en petit sur la recette : Il FAUT 2 HEURES.
Ensuite, émincez oignon et poireau. Faites-les revenir dans la poêle avec la tomate en morceaux. On peut mouiller avec le bouillon des pois chiches.
Puis premier cas de figure : vous avez un moulin à légumes. Dans ce cas, vous versez le contenu de la poêle dans la casserole, laissez cuire 5-10 mn. Vous moulinez le tout à la fin de la cuisson.
Second cas de figure : pas de moulin à légumes. Dans ce cas, il faut écraser les pois chiches au presse-légumes ou à la fourchette et mixer le contenu de la poêle avant de tout mélanger et de finir la cuisson.
La prochaine fois j’ajouterai quelques épices, mais c’est déjà très bon.



Oui, en dessert il y avait du fiadone selon la recette de Syl. Je vais bientôt aborder la catégorie "gâteaux corses" avec la farine de châtaigne, je vous tiens au courant.

Marie-Hélène Ferrari, Cuisine simple et gourmande de Corse. Les entrées. Les légumes. Porto Vecchio, Éditions Clémentine, 2010. Quatrième participation au challenge gourmand de Syl.

10 commentaires:

  1. Mmm, l'omelette à la brousse me dit bien ! Très bon dimanche à toi, en cuisine ou avec Mark Twain !

    RépondreSupprimer
  2. "La brousse, c'est le bien" ! J'aime ce billet ! J'étais un peu raplapla avec le RAT mais tu me donnes une impulsion du tonnerre ! ainsi que de la nostalgie. Non, je ne ferai pas une crise de larme, mais ton billet m'émeut.
    Merci ♥

    RépondreSupprimer
  3. Merci Grillon. L'omelette, c'est tout simple, mais c'est un délice !
    Merci à toi Syl., la nourriture, c'est quelque chose qui nous va droit au coeur. Un jour je viendrai chez toi avec une glacière pleine de brousse !

    RépondreSupprimer
  4. Oh que tout cela a l'air bon !!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. à trouver en épicerie corse (ça, tu devrais en trouver)
    voire même au rayon corse du supermarché !

    RépondreSupprimer
  6. Miam ! Que des bonnes choses !
    Parfois on utilise un peu de farine de châtaigne pour le pain ou les crêpes.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que les crèpes à la farine de chataigne sont un vraiii
    régal! bises aux gourmandes

    RépondreSupprimer
  8. Oui il y a des gaufres et des crêpes avec de la farine de châtaigne, je pense que ça va être bon.

    RépondreSupprimer
  9. C'est tout à fait hors sujet ms as-tu ds tes projets de lire "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").