La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



jeudi 27 décembre 2012

La fraîcheur des voûtes, les ténèbres du sanctuaire, les ailes obscures, les passages secrets…


Rêve de monuments, sous la direction de Christian Corvisier et Christian Caujolle, Éditions du Patrimoine, Centre des Monuments Nationaux, 2012.

Karl Eduard Blechen, Église gothique en ruine,
1826, Dresde, Gemäldegalerie, image tirée du livre.
Un beau livre à deux faces. La couverture blanche s’ouvre sur plusieurs essais (liés à une exposition à la Conciergerie de Paris) s’intéressant aux rapports entre l’architecture du château gothique et la littérature, les jeux, l’imaginaire… Et la couverture noire présente des dizaines d’œuvres d’art contemporain exposées dans plusieurs châteaux de France, des œuvres permettant de regarder autrement ces vieilles architectures. L’ensemble est très intéressant.
Les essais sont un peu trop généraux à mon goût et survolent quelquefois le sujet. Mais l’iconographie est variée et magnifique : miniatures médiévales, peintures du XIXe siècle avec des ruines romantiques, rêveries d’architectes, jouets, images extraites de films ou de jeux videos… 

Beaucoup de peintures peu connues, notamment d’artistes anglais ou allemands. Parmi les sujets abordés : les créations architecturales du XIXe siècle s’inspirant de l’architecture gothique (à Pierrefonds, en Angleterre, avec rénovation et création de bâtiments), l’imaginaire architectural des romans gothiques avec beaucoup de références, les développements sur les films et jeux videos. Enfin sont présentées des œuvres réalisées autour de divers monuments : Oiron, abbaye de Beaulieu-en-Rouergue, Aigues-Mortes, château de Vincennes… le rêve est toujours vivant !

La présentation de l'exposition sur le site des Monuments nationaux.
Livre découvert à l’occasion de mon passage au rayon Art et Spectacles de la Fnac… et acheté bien vite.

Quelques vues du château d'Oiron dans le nord Poitou, qu'il faut absolument visiter pour sa galerie Renaissance et ses oeuvres d'art contemporain :



la galerie du XVIe siècle. Photo M&M

Dans le grenier, l'oeuvre de Claire Morgan,
Here is the End of all Things, 2011. Photo M& 



4 commentaires:

  1. Coucou Nat,
    je commence à relire Proust, ça y est ! je viens de me racheter (car je n'ai pas gardé ceux de ma jeunesse !) "Du côté de chez Swann" et "A l'ombre des jeunes filles en fleurs" et ce week-end sera "Proustien" :) :) biz
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  2. Le propos de ce catalogue et de l'exposition ont l'air très intéressants, surtout quand on a comme moi longuement rêvé sur l'architecture fantastique du château d'Udolphe ou des Rudolstadt.

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement Cleanthe, c'est tout à fait cette cible-là !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").