La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mercredi 16 janvier 2013

Humeur du milieu de semaine


Me voici revenue de mon périple muséal-amical-familial. Cela s’est plutôt bien passé malgré les perpétuels gros soucis de santé de mon Moustachu (il vaut mieux vous habituer à ce thème). Je me suis régalée dans les salles du musée du Louvre et du musée d’Orsay et dans quelques autres endroits. J’ai vu l’exposition L’Impressionnisme et la mode, j’en possède le catalogue, je vous en parlerai sans doute une fois que je l’aurai lu.

Paris depuis le musée d'Orsay. M&M


L’ensemble fut raisonnable en ce qui concerne les achats de livres puisque je n’ai craqué que pour deux catalogues d’exposition en promotion et ces trois petits livres : 
Constance de Salm, Vingt-quatre heures d’une femme sensible, 1824. Trouvé à la boutique du musée Carnavalet, ce livre va me permettre de découvrir cette femme de lettres du début du XIXe siècle qui m’est totalement inconnue et dont l’ouvrage semble faire penser à Stefan Zweig.
Lola Montes, L’Art de la beauté, 1858. Les conseils de beauté délivrés par une courtisane et une actrice. Je l’ai parcouru : il a l’air tout à fait intéressant et amusant.
Velours et guipure. Mallarmé et La Dernière Mode : une brochure sur un magazine de mode rédigé entièrement par Mallarmé (oui !), déniché au Musée d’Orsay.

Je me dois également de signaler ici mon inscription à deux nouveaux challenges :
Celui de Lou, consacrée à Virginia Woolf : le prétexte parfait pour relire Mrs Dalloway et m’acheter d’autres titres de ce grand écrivain. Pour commencer, une LC le 1er avril d'Entre les actes.
Celui d’Anis qui envisage plus largement la littérature féminine : "Lire avec Geneviève Brisac". Voici qui va nourrir ma page Elles, les écrivains !

Au programme de mes journées en ce moment : ponçage, peinture, déménagement… L’activité de ce blog va être aléatoire jusqu’en février.

9 commentaires:

  1. J'ai vraiment apprécié l'expo sur la mode à Orsay. Et je garde un très bon souvenir du roman de Constance de Salm.

    RépondreSupprimer
  2. Paris fait toujours du bien ;) !
    Bon courage pour le déménagement !
    Nous nous retrouverons sur les deux challenges ;)

    RépondreSupprimer
  3. Tes achats ont l'air bien intéressants.

    RépondreSupprimer
  4. Lili : je viens de lire le roman et en effet, très apprécié.
    George : je me doutais que ces challenges féministes te plairaient !
    Marie : et oui, j'ai bien profité !

    RépondreSupprimer
  5. Etions-nous à Paris en même temps ? J'y étais le 11 et le 12. J'ai vu Dali. Nous étions à la bonne période car en ce moment Paris est sous la neige.
    Bon week-end Nathalie.

    RépondreSupprimer
  6. Syl : j'étais partie à ce moment là, quelque part dans une branche familiale campagnarde.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce petit clin d'oeil au challenge Woolf ! Et moi aussi je suis inscrite chez Anis :)

    RépondreSupprimer
  8. Très raisonnable, en effet! J'attends le compte rendu sur l'impressionnisme!

    Petit rappel : c'est cette semaine du 20 au 26 que nous nous sommes donnés rendez-vous pour Teverino de Sand.
    Cléanthe l'a déjà publié http://danslabibliothequedecleanthe.over-blog.com/article-george-sand-teverino-114185678.html

    Miriam et moi le publions mercredi. George je ne sais pas encore.

    pour le challenge breton thème classique serais-tu d'accord pour le choix de Dominique qui porte sur les souvenirs d'enfance et de jeunesse de Renan?

    bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  9. Je te réponds ici Claudia (même si je ne sais pas si tu liras la réponse du coup) : Il va falloir être très patient pour l'impressionnisme, là je n'assure que les LC.
    Teverino est prévu pour le 24, j'ai vu le billet de Cléanthe et je ferai un beau lien.
    Et Ok pour Renan !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").