La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



jeudi 1 août 2013

Elle me regarda comme si elle était sur le point de me dire : « Je t’aime », puis elle me demanda : « C’est une menace ? »


Dashiell Hammett, L’Introuvable, paru en 1934, traduit de l’américain par Pierre Bondil et Natalie Beunat, édition Quarto Gallimard, 2009.

Le dernier roman d’Hammett et peut-être celui que j’ai préféré, qui ressemble le plus à un roman policier classique. Encore que…
Le début est déstabilisant puisque le narrateur qui s’appelle Nick Charles est marié et n’est plus détective. En plus on est à New York et plus à San Francisco. Heureusement on retrouve vite nos marques : Clyde Wynant, un inventeur un peu fou, est en vadrouille alors que sa famille le recherche et très vite sa secrétaire, Julia Wolf, est assassinée. Elle était seule à pouvoir le joindre. Il faut ajouter à cela de très nombreux verres d’alcools, une famille Wynant composée presque exclusivement de menteurs, une nymphette immature (un classique chez Hammett), un bar clandestin, un avocat, des flics, etc. La panoplie est complète (sauf les bagarres et les fusillades, y en a presque pas).
C’est peut-être le Hammett le plus facile à lire à moins que je ne me sois habituée aux tours de la narration. Mais ici il y a moins de jeux de masques et de retournement, on flaire un petit mieux les mensonges et le héros en paraît un peu moins impénétrable. Le roman vaut pour ses faces à face entre personnages, chacun cherchant à duper l’autre, les rapports sociaux étant des duels et des luttes. Il y a aussi beaucoup d'humour dans ces situations.
Je l’ai dévoré rapidement en deux nuits, avec grand plaisir.

- Tu ne lui as pas dit que tu as arrêté le boulot de privé.
- Il aurait pensé que j’essayais de lui faire croire Dieu sait quoi, expliquai-je. Pour un truand borné dans son genre, un détective sera toujours un détective, et je préfère lui mentir plutôt que de le laisser croire que je mens. Tu as une cigarette ? D’une certaine façon, il a vraiment confiance en moi.

Destination PAL. J'ai fini de lire les romans d'Hammett et ils ont tous leur billet sur le blog. Prochaine étape : les nouvelles.

8 commentaires:

  1. J'espère que tu aimeras, j'ai un peu peur parce qu'il me semble que tu n'es pas une fan des romans policiers. Gloups.

    RépondreSupprimer
  2. Hey Nathalie. Pour les nouvelles de Ham c'est un peu le foutoir vu les différents recueils.10/18 a publié Histoires de détective 1 et 2. J'ai adoré.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ? Je pensais lire le recueil paru chez Omnibus il y a environ 2 ans, qui avait l'air assez complet. Il va falloir que j'étudie la question.

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que le recueil Omnibus est une excellente compilation.

    RépondreSupprimer
  5. Rhoooo je ne connais pas encore cet auteur, shame on me !!! J'y viendrai, j'y viendrai !!! :)

    RépondreSupprimer
  6. Un auteur recommandé par Eeguab et moi-même, quelle référence !

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").