La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 11 août 2013

Il demeura songeur, pendant des journées, réfléchissant en sa pauvre cervelle de sauvage ignorant.

A. Portier, Une chasse préhistorique à l’époque magdalénienne, paru dans Le Chasseur français (ça ne s’invente pas) 1937-1938. Edition ArchéoSF, trouvable chez Publie.net
Publié avec Le Tueur de mammouths de Georges Moynet paru en 1904 dans Le Journal des voyages.

Une nouvelle pas très intéressante ni bien écrite, mais qui donne une idée de la vision de la préhistoire au début du XXe siècle. Les hommes sont ignorants mais ingénieux, et ont un langage simple ne permettant pas d’exprimer des idées complexes. L’auteur s’attache à la ruse (qui permet d’attaquer du gibier) plutôt qu’aux réelles réussites matérielles de ce temps (pour avoir assisté à une démonstration de taille de silex, il y aurait pourtant de quoi, mais les archéologues de l’époque n’étaient pas capables comme ceux de maintenant de reconstituer les étapes de la taille et ne connaissaient pas les merveilles de l’éclat Levallois). Quant à la place des femmes… on oubliera. Les amis des animaux s’abstiendront de lire Portier, car il s’agit tout de même de tuer et de manger. C’est un monde simple et féroce !

Mercier, Femmes, hommes et enfants vivants dans les grottes de la Vézère en Dordogne
1933, Les Eyzies-de-Tayac, musée national de Préhistoire, image RMN

5 commentaires:

  1. Mon papa taille du silex, je sais le tour de force que c'est de faire de beaux éclats.
    J'aime beaucoup le côté romantique des récits archéologiques du 19° : ça grouille d'approximations, voire d'erreurs, mais c'est tout à fait charmant !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu des démonstrations d'archéologues, c'est quelque chose en effet !
    Pour le coup, ce récit-là manque de romantisme, je trouve.

    RépondreSupprimer
  3. je le lirai bien par curiosité :)

    RépondreSupprimer
  4. C'est très court Arieste, donc ça peut se faire facilement !

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant, comme titre à rallonge !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").