La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 30 novembre 2013

Humeur du samedi



Des nouvelles ?
En ce qui concerne le travail, cela démarre tout doucement et j’ai tendance à piaffer. Mais cela vient petit à petit. En revanche, l’automne est noirci par la santé du petit Moustachu qui est franchement calamiteuse. Quand les douleurs physiques se mêlent aux fragilités psychiques, les temps sont durs, très durs et l’on en vient inévitablement à se poser beaucoup de questions...


Je me réfugie dans la couture car j’ai entrepris de réaliser un coussin en forme de livre. Cela avance, mais je crains d’avoir pris un format un peu trop petit. Tant pis ! Cela fera un petit coussin décoratif sur lequel on ne peut pas se vautrer. Les photos sont pour bientôt !



Je rappelle que j'ai une Lecture Commune Approximative avec George en janvier : nous lisons la biographie de Madame de Sévigné écrite par Stéphane Maltère et parue en Folio. Il y a également une Authentique Lecture Commune de 93 de Victor Hugo avec Claudia Lucia pour le 10 janvier.

Le dernier point sur mes achats livresques remonte au 13 octobre. Le temps nécessaire pour effectuer quelques virées chez les libraires :

Céline Minard, Faillir être flingué, pour une histoire de cow boys
Bergsveinn Birgisson, La Lettre à Helga, parce que tous les gens d’importance en disent le plus grand bien 
Thomas PynchonVineland : Le Seuil réédite Pynchon !!! Pardon.
Michéa Jacobi, Marseille en toutes lettres. Une Anthologie littéraire, est-ce besoin de me justifier ?
Le Livre des questions, poème de Pablo Neruda et illustrations d’Isidro Ferrer, chez Gallimard Jeunesse. Un livre d’art pour les grands !

Grâce à Exploratology et le blog Lire, relire, ne pas lire j’ai reçu :
Mes seuls dieux d’Anjana Appachana et Le Magicien de la finance de R. K. Narayan (oui, je pars en Inde avec ces deux livres).
Offert par mon beau-père les deux volumes (2000 pages au bas mot) des Chroniques de La Montagne d’Alexandre Vialatte.

Voilà, vous voyez j'ai de quoi lire, de quoi apaiser mes angoisses et de me poser un peu.


Je remercie le balcon d'automne pour les fleurettes.





7 commentaires:

  1. Très jolies fleurs !!
    Je t'envoie une grande dose de courage et de soutien ! :)

    RépondreSupprimer
  2. On voit que c'est le Sud chez toi, mes volubilis sont rabougris depuis un mois mais ils ont donné jusqu'à fin octobre ! Je suis désolée pour la santé de Moustachu, je t'envoie tout mon soutien, comme je peux et de gros bisous ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles pour le soutien !

    RépondreSupprimer
  4. Très jolies, ces fleurs ! C'est toujours agréable, surtout lorsque le froid arrive ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Ah ils impressionnne mes volubilis. Il faut dire qu'il y avait une fleur par jour, à tour de rôle. Faut être patient.

    RépondreSupprimer
  6. Tu peux en faire un pique-épingles de ton coussin ! Il faut que je le continue. Mes dimensions sont encore plus petites que les tiennes... 15 x 20.
    Bise Nath !
    Des liserons de toute beauté !

    RépondreSupprimer
  7. Mais je n'ai pas besoin d'un pique-épingle ! Le livre en tissu est rangé dans la bibliothèque en toute discrétion pour le moment.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").