La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 8 décembre 2013

Humeur au Mucem, volume 1



Il serait dommage que l’année se termine sans que, moi aussi, je ne vous aie parlé du Mucem. Je sais, on vous a saoulé avec Marseille, cette année. Mais c’est pour la bonne cause ! Je ne sais combien de musées ont ouvert ou rouvert cette année (je vous conseille vivement le musée des arts décoratifs).
Quelques billets seront donc consacrés à ce tout nouveau bâtiment.


Aujourd’hui, place à sa plus grande réussite : l’architecture et l’aménagement du site.

Le Mucem consiste en deux sites : le cube de dentelles noires posé face à la mer et un ancien fort militaire construit au XVIIe siècle. Une passerelle relie les deux, une autre relie le musée à la vieille ville.
Pour les touristes qui viennent, c’est simplement un beau site. Pour les Marseillais, c’est plus que cela : c’est l’accès enfin possible à une zone longtemps interdite (zone militaire puis en travaux). Ils profitent donc pleinement de ce nouveau lieu de promenade. Le paysage urbain est magnifié. J’étais au Mucem le jour de l’ouverture et les Marseillais étaient heureux, heureux de voir leur belle ville. Cet effet s’est estompé maintenant, c’est presque dommage.



 Vous voulez un bémol ? La signalétique interne est… euh… discrète. 
Notez que la municipalité envisage de construire un casino à l'emplacement de la photo... Il y a une pétition pour s'y opposer !


Photos M&M.

3 commentaires:

  1. Un casino ? sérieux ? Vive l'argent à ce que je vois !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup le site et l'architecture. J'espère qu'ils ne vont pas tout gâcher!

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles, je vois que vous avez tout compris !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").