La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 24 mai 2014

Humeur de livre



Oh ! une commande de livres est arrivée :
Erik Larson, Le Diable dans la ville blanche, parce que j’avais vraiment apprécié Dans le jardin de la bête.
Flaubert, La Tentation de saint Antoine, parce que Gustave chéri.
Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien, parce que j’ai une LCA sous le coude qui s’annonce !
Stevenson, La Route de Silverado (j’ai bientôt fini, je suis dans ses récits de voyage)
Marco Malvaldi, Le Mystère de Roccapendente : Italie + polar + cuisine = faut bien se détendre
Camilo Castelo Branco, Mystères de Lisbonne, parce que j’ai été séduite par le film et qu'un blog (celui de Dominique je crois)(ce serait bien d'elle) en avait parlé il y a un moment.

6 commentaires:

  1. "La tentation de Saint-Antoine" m'avait beaucoup plu. Il faudrait que je le relise.

    "Les mémoires d'Hadrien" sont superbes.

    Bonne lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà lu Les Mémoires d'Hadrien mais il y a longtemps et ma visite du Panthéon m'a donné envie de m'y replonger.

      Supprimer
  2. Bonnes lectures ou relectures. J'ai lu les Mémoires d'Hadrien trop jeune donc il ne m'en reste pas grand chose, à relire sans doute ! quant à Flaubert, lu aussi, ce n'est pas mon préféré, mais c'est un Flaubert un peu différent donc c'est intéressant ! J'ai toujours "Dans le jardin de la bête" à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le truc est qu'il me reste (je crois) trois titres de Flaubert à lire et j'en aurai presque fini avec lui !

      Supprimer
  3. pour ma part je vais noter le Marco Malvadi : polar et recettes voilà un joli mélange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de raison que tu ne notes pas non plus des idées...

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").