La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 10 août 2014

Humeur "on reste à Rome"

Le Musée national romain ne conserve pas des statues, même si certaines d'entre elles sont particulièrement connues :

Le musée du Louvre conserve également une copie de cet Hermaphrodite endormi (copies romaines d'originaux hellénistiques), mais celui du Louvre est alangui sur un matelas d'allure fort moelleuse, sculpté par Le Bernin.
Ma grande joie pour moi a été de voir enfin les fresques dites de la maison de Livie :




Ces fresques se trouvaient dans une pièce de la maison de Livie, troisième épouse d'Auguste, dans une pièce qui devait être remarquable par sa fraîcheur, sorte de salon d'été, décoré sur tous ses côtés par ce jardin empli d'oiseaux et de fleurs de toutes espèces. Pour moi, une merveille que j'étais impatiente de découvrir.
Un étage du musée est presque entièrement consacré aux fresques et mosaïques qui ornaient les riches demeures romaines (notamment celle d'Auguste) et qui ont été déposées au musée pour être conservées. Un pur plaisir des yeux !


Petite mosaïque poissonnière...



Des fresques délicates...


Et une Melpomène dans une sobriété de couleurs.

Photos M&M et MNG.

4 commentaires:

  1. Merveilleuses fresques-jardins, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en rêvais depuis longtemps, j'ai bassiné la copine avec qui je voyageais avec ça jusqu'à ce qu'on arrive devant..

      Supprimer
  2. Ayant été en Campanie il y a 2 ans, j'ai visité Pompéi, Herculanum et Oplontis ainsi que le musée archéologique de Naples et j'ai été ravie de retrouver dans ce musée des mosaïques et fresques telles que j'ai pu en voir là-bas.
    Les fresques avec juste quelques animaux dessus (type celle juste au-dessus de Melpomène) sont courantes à Oplontis, le paon y est d'ailleurs sur-représenté.
    J'ai été surprise de voir également l'utilisation de la couleur noire dans les fresques présentées dans le musée, à Pompéi c'est quasi inexistant, cela se retrouve plus à Herculanum ou à Oplontis.
    Bref, je crois que je passerai des heures à admirer les fresques et mosaïques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, j'ai aussi fait le circuit Pompéi - Herculanum -Oplontis (seule à visiter Oplontis en plein hiver !), mais en effet les fresques sombres ne sont pas si courantes. Je vois qu'on a eu un coup de coeur pour cet étage du musée !

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").