La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 9 mai 2015

Humeur madrilène


Je suis retournée à Madrid en avril. J’ai bien évidemment fait la tournée de quelques musées espagnols et je vais pouvoir vous assommer avec des photos de peintures, mais en attendant, voici quelques généralités.
À Madrid, l’aéroport est desservi par le métro et c’est très appréciable. Si vous n’avez pas de bagage en soute, vous pouvez être Puerta del Sol une heure après l’atterrissage.
Les Espagnols sont très mauvais en matière de petit déjeuner. Mais ce sont des aficionados du café con leche. Le petit-déjeuner est servi jusqu’à 12 heures 30. L’heure de pointe du déjeuner est autour de 14 heures. Il n’y avait donc que moi pour m’enfiler un sandwich au saumon à 12 heures 30.

Je suis allée au très glacial palais de l’Escorial.
On peut manger du poulpe et de la morue et pleins de trucs géniaux au marché !!!! Même en plein milieu de l’après-midi.
Je suis restée 7 heures 30 au Musée du Prado (mais les photos sont interdites). Du coup je vous parlerai du Musée archéologique où les photos sont autorisées.
D’ailleurs, les musées restent ouverts jusqu’à 19, 20 ou 21 heures. Et c’est une incontestable supériorité sur Londres.
Mais très peu de musées sont ouverts le lundi.
J’ai ramené du turon, du jambon, des conserves de fruits de mer qui n’existent pas ici.
J'ai vu plein de tableaux de Jérôme Bosch.
Et j'ai revu Guernica.
Cathédrale de la Almudena.

 Cette excursion me permettra de participer pleinement au Mois espagnol de Sharon.



6 commentaires:

  1. une ville que je connais trop peu, et tant de choses à y voir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a de quoi y rester vraiment longtemps en fait.

      Supprimer
  2. Trois visites à Madrid! Ma fille était en résidence photo à la Casa Vélasquez.c'est dire que j'aime la ville et ses musées! Alors, assomme-nous de peintures, je viendrai les voir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas me le dire deux fois !

      Supprimer
  3. Waouh ! ça fait rêver. Il faudrait qu'un jour je visite ce musée. Quant aux étals des marchés... là aussi, j'en ai les papilles qui frétillent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux, cette ville est un plaisir pour les touristes avides de couleurs et de saveurs.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").