La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 15 novembre 2015

Pain aux noix et à la cannelle

Quand le monde est glacé, il ne me reste que les gâteaux et les livres et l’envie de me terrer sous la couette – c’est la seule chose que je sais faire.
Alors, pour vous aider à avoir moins froid, une recette de gâteau.

Lors de notre voyage au Québec, nous sommes passé par la ville de Trois-Pistoles (dont le nom me fait irrésistiblement penser à Lucky Luke). Nous avons dormi au gîte Le Bouquet de Marguerites que je vous recommande, pour son confort et aussi pour son petit-déjeuner : tout est fait maison !!! 
Devant tant de délices, j’ai demandé à la propriétaire (qui est extrêmement gentille) la recette de son cake aux noix et à la cannelle pour pouvoir en refaire et en remanger à volonté.

C’est donc une authentique recette québécoise. Les quantités étaient indiquées en millilitres et en tasse, je vous ai donc gentiment fait la conversion (parce que franchement on a vu plus pratique).

Pain (et non cake comme nous disons) aux noix et à la cannelle

Ingrédients :
Sucre : 270 g (330 ml ou 1 1/3 tasse) (et en réalité beaucoup moins, 200g en tout c’est suffisant)
Noix de pécan (appelées pacanes) ou noix hachées : 60 g (125 ml ou ½ tasse)
Cannelle moulue : 6 g (10 ml ou 2 c. à thé)
Farine : 250 g (500 ml ou 2 tasses)
Levure chimique (appelée poudre à pâte) : ½ sachet (5 ml ou 1 c. à thé)
Sel : une pincée ! (2 ml ou ½ cuil. à thé)
1 œuf
lait : 250 ml (1 tasse)
Huile végétale (chez moi, huile d’olive) : 80 ml (1/3 tasse)

Apparemment, les cuillères à thé québécoises correspondent à nos cuillères à café.
 
Merci Trois-Pistoles !
 Dans un bol, mélangez 50 g de sucre, les noix et la cannelle. Gardez à part.

Dans un saladier, mélangez le reste du sucre (= 150g pour moi), la farine, la levure et le sel.
Dans un autre saladier, battez l’œuf, le lait et l’huile. Ajoutez les ingrédients secs et mélangez pour obtenir une pâte homogène.
Versez la moitié de la pâte dans un moule à cake préalablement beurré. Parsemez de la moitié (en fait, une grosse bonne moitié) du mélange de noix. Versez le restez de la pâte. Parsemez du reste du mélange de noix.
Avez une spatule, faites des grands huit pour marbrer la pâte.
Enfournez dans un four chaud, 180°C, entre 30 et 45 minutes.



C’est délicieux. Le corps du cake est moelleux et la croûte noix-cannelle est croquante.

Pour le mois Québec en novembre de Karine. Toutes les recettes du blog.

13 commentaires:

  1. J'ai tout, enfin presque ! je mettrai des noix à la place des pécans.
    Je vais le faire avec les cookies d'Estellecalim. Ils vont être gâtés mes hommes aujourd'hui !
    Je ne résiste pas à la cannelle !
    Je prends note.

    RépondreSupprimer
  2. Un délice. J'ai mangé les coulures. J'ai trop rempli mes moules. J'ai fait dans des individuels.

    RépondreSupprimer
  3. Comme Syl, quand j'entends cannelle je ne résiste pas et noix (pas de pécan), aussi je m'empresse de noter ta recette, je la testerai dès que du temps me sera rendu pour cuisiner un peu plus... Bises Nath ! Il était splendide ton voyage au Québec, tu n'es pas près de l'oublier... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je pouvais t'en envoyer, je n'hésiterai pas !
      Quant aux photos du Québec, j'en ai encore quelques dizaines à vous montrer.

      Supprimer
  4. prometteur, tu nous fais saliver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en refais aujourd'hui si tu es intéressée...

      Supprimer
  5. De la douceur et de la gourmandise on en a besoin ces jours ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il y a tant d'amour dans la cannelle !

      Supprimer
  6. Des livres, des gâteaux, et je rajouterai du thé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et une série de trucs du même genre, oui !

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").