La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mercredi 11 novembre 2015

Chut ! Il dort !

Nicole Snitselaar et Coralie Saudo, 101 moutons au chômage, 2009, aux éditions Balivernes.

Retrouvons les animaux en œufs de Pâques charmants !

Ce soir, les moutons sont impatients à l’idée de retrouver le petit Elio qui, comme tous les soirs, doit les compter pour s’endormir. Les compter et les faire jouer, les imaginer dans des histoires, les mélanger dans ses rêves. Ah, mais ce soir, pas moyen d’entrer dans la chambre. Que se passe-t-il ?



J’aime toujours autant les dessins et les grands yeux des moutons. Ils sont mis en scène dans les rêves du petit garçon de façon farfelue (sur la lune, sous la mer, perchés dans les arbres). L’intérêt pour un petit enfant est bien évidemment de devoir chercher à repérer les moutons cachés dans les arbres et les étoiles, il y a plein de petits détails glissés ici et là (notamment dans la page où les moutons se déguisent en poissons et en poulpes pour découvrir le fond des mers).


Dans la même série : Jour de grève chez les marmottes (qui reste mon préféré) et Panique chez les suricates.


Les avis de La mare aux mots et de MyaRosa.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !