Le vent se lève ! . . . il faut tenter de vivre !
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs !
Envolez-vous, pages tout éblouies !

Paul Valéry

mercredi 30 décembre 2015

Ne va pas répéter ça à mes parents.

Bill Watterson, Calvin et Hobbes, tome 1, publication originelle 1987, traduit de l’américain par Franck Reichert.

Est-il réellement nécessaire de chanter les louanges de Calvin et Hobbes ?

Calvin est un petit garçon capable des pires bêtises et qui adore se raconter des histoires fabuleuses d’extraterrestres, de zombies, de pirates, etc. – c’est tellement plus amusant que la vraie vie où il faut aller à l’école et obéir à ses parents. Il a la chance de posséder un tigre en peluche que son imagination dote de toutes les qualités d’un vrai tigre vivant (féroce et redoutable), mais pas seulement. Hobbes aime aussi les gâteaux et faire des bisous aux filles. Il est la voix de la raison que Calvin n’écoute pas, le compagnon des bêtises et le confident – qui ne rêverait pas d’avoir un tigre comme ami ?
Dans la famille, n’oublions pas les parents. La mère qui travaille et qui est débordée, le père plus volontiers complice des bêtises de son fils et qui parvient à en jouer.

Difficile de ne pas se reconnaître dans ce petit garçon qui préfère son univers de rêve, où il est un héros, où il y a plein de trucs palpitants à découvrir et à faire, à la vraie vie pleine d’interdits. Calvin est un enfant de la télévision et de la société de consommation. Ce n’est pas un petit mignon adorable. Il aime les films d’horreur, la bataille, les monstres qui ravagent tout, les insultes – tout en restant au chaud dans son lit avec son tigre. 



 Cette lecture et relecture nous a fait rire aux éclats, Moustachu et moi.


Merci à Babelio et aux éditions Hors Collection pour cette lecture.

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je connais mal et cette lecture d'un album entier était un vrai plaisir.

      Supprimer
  2. et cela fait tellement de bien de rire aux éclats! Bon passage à 2016!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'était un plaisir pour bien se détendre ! Bon bout d'an !

      Supprimer
  3. Calvin et Hobbes, ça fait partie de ma liste d'idées pour l'homme ! Tu me renforces dans ce choix !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").