Le vent se lève ! . . . il faut tenter de vivre !
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs !
Envolez-vous, pages tout éblouies !

Paul Valéry

jeudi 10 mars 2016

Il y a un fantôme au Louvre !

Arthur Bernède, Belphégor, 1927, édité par Les Éditions de Londres.

Un roman au titre très connu, bon comme un feuilleton !

Au début du roman, un fantôme s'introduit dans la salle du musée du Louvre où est conservée la statue du dieu Belphégor. Course-poursuite, gros titres dans la presse et enquête des meilleurs inspecteurs de police. Le reporter Jacques Bellegarde et le détective Chantecoq (et sa charmante fille Colette) sont également de la partie.

Aussitôt, et nous verrons par la suite combien il avait deviné juste, il s'était dit que cette affaire, qui débutait d'une façon si étrange, était appelée à un grand retentissement...et il s'était mis en tête d'élucider ce troublant mystère, en marge de la police.

Ce roman se lit décidément avec grand plaisir. Le rythme est enlevé et les péripéties nombreuses. Le lecteur est quelquefois en avance sur les personnages, mais certains éléments peuvent lui être dévoilés avec retard, pour maintenir sa curiosité. La résolution de l'énigme se fait progressivement (et n'a rien de très vraisemblable). Si Bellegarde est un peu falot, Chantecoq et Colette sont assez réussis. Les personnages secondaires, notamment les complices du fantôme, ont une existence propre. Comme dans les romans de Maurice Leblanc, les déguisements sont nombreux et permettent des situations cocasses. Le couple Papillon est plus particulièrement chargé d'apporter un contrepoint comique à l'intrigue policière.

Humour de l'onomastique : les chiens de garde s'appellent Pandore et Vidocq.


Depuis le matin, le musée du Louvre, à l'exception de la salle des Dieux barbares , dont les portes avaient été hermétiquement closes, avait été rouvert au public qui, naturellement, s'y était précipité, dans l'espoir, d'ailleurs vain, d'y apprendre ou d'y voir quelque chose. Le mystère, en effet, demeurait impénétrable.

10 commentaires:

  1. Je découvre qu'il y avait un roman avant! (et il y a aussi un fantôme à l'opéra, à qui se fier? ^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le roman qui est à l'origine de tout ! Il a été suivi d'autres romans reprenant le filon, de la série télé et de plusieurs films.

      Supprimer
  2. Ca donne envie de se plonger dans ces histoires abracadabrantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en trouve beaucoup à partir de 1 euro chez les éditeurs numériques, notamment les Éditions de Londres et ArchéoSF, que je fréquente pas mal.

      Supprimer
  3. Oh la la, tu as raison, histoire archi-connue mais je n'ai jamais lu le roman !!!
    Bonne fin de semaine et bon weekend :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien si tu as l'occasion... Bonne journée !

      Supprimer
  4. le feuilleton est un très bon souvenir d'enfance; juliette Gréco en plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais vu bien sûr, mais si je le croise, je me laisserai tenter.

      Supprimer
  5. J'ai lu un de ces petits romans et adoré. Rangé avec mes Lupins et autres Sherlock Holmes. J'adhère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tellement de titres inconnus et tout à fait réussis.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").