Le vent se lève ! . . . il faut tenter de vivre !
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs !
Envolez-vous, pages tout éblouies !

Paul Valéry

dimanche 24 avril 2016

Humeur du dimanche

Le temps passe à une vitesse folle ! Et cela fait longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles.

Des nouvelles de l’appartement. J’ai déménagé en décembre dans un petit nid tout en haut de la colline. Je m’y sens bien. J’envisage de le repeindre plus ou moins entièrement à partir de l’été, donc pour le moment c’est encore un peu le bazar. Je prends des photos depuis mon bureau :


Je suis bien protégée !
Je découvre aussi mon quartier : un village en plus grand, où l’on se perd, où l’on prend des raccourcis, des ruelles, des escaliers… on finit par arriver à la mer. 


Il y a aussi un immense et merveilleux marché où viennent toute sorte de commerçants (fruits, légumes, quelqu’un qui ne vend que des herbes fraîches, un autre que de l’ail et des oignons, poissonniers, bouchers, charcutiers, bouchers spécialisés dans le lapin et l’agneau, marchands d’épices, boulangers, j’en oublie…). Cela donne envie de faire la cuisine !

Je me suis séparée de Moustachu. Un choix douloureux et pénible, un sentiment d’échec, mais malgré tout une décision qui m’a immédiatement allégée et rendu le sourire.

J’ai pas mal vadrouillé à la recherche de livres et d’amis. 
Au Salon du Livre de Paris où j’ai revu une partie de l’équipe de VendrediLecture et où je n’ai pas du tout été raisonnable :

Au Festival Quais du Polar à Lyon avec une récolte heureusement plus modeste.

L’association VendrediLecture a d’ailleurs tenu son assemblée générale à Lyon : nous avons discuté de plein de projets. C’est ma dernière année de mon mandat de présidente et VL a eu 5 ans le vendredi de cette semaine. Ce que je suis fière du travail accompli !
Je me suis aussi rendue à Besançon chez Miss Alfie et son mec qui m’ont accueillie, les bras ouverts et le frigo plein (ils sont parfaits).
  






Un haut de printemps en tissu blanc très léger, une pochette multicolore à offrir, une belle baleine bien épanouie...

 Une pochette et un sac à offrir également. Il manque deux cache-col également destinés à des amis !

Et je continue à coudre, à crocheter, à prévoir mes prochaines vacances (en Espagne bien sûr !).
Je fais la cuisine. Aujourd’hui, Syl, la chef des marmitonnes, nous avait demandé de faire dans la tarte. Comme je ne crains pas la répétition, j’ai refait cette tarte aux asperges, à l’ancienne, sans crème, ni œufs.


Il est bien ce printemps.

16 commentaires:

  1. AH ! Je pensais justement à ta recette de tarte aux asperges pour utiliser celles que j'ai acheté, je clique de ce pas !

    RépondreSupprimer
  2. Miam pour la tarte aux asperges que je n'ai toujours pas faite (il faut dire que quand on a des asperges fraîches on les mange nature avec juste une sauce mousseline ! Sinon il a l'air extra ton nouvel appart', la vue est magnifique ! Et puis le marché, haaaaaaaaaaaa j'en rêve, j'en rêve !!! C'est un coup à ne plus me faire sortir de la cuisine si j'ai de tels bons produits ! Comme d'hab' pour les livres, tu n'es pas RAISONNABLE (et c'est chouette, tant mieux !^^) ! Sinon pour le reste...courage, le temps fera le reste, crois-moi...Gros bisous Nath♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les asperges blanches, je les mange sans rien, mais je suis moins fan des vertes (les asperges blanches, c'est la Touraine, c'est mamie, j'ose pas en refaire, elles sont toujours moins bonnes), donc je les aime bien en cuisine. Quant au marché, oui, tu adorerais !

      Supprimer
  3. Tu étais à Quai du polar ? Quel dommage, j'y étais aussi !
    Très jolie tarte aux asperges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh non ! En plus je crois que ce n'est pas la 1e fois qu'on se loupe (et pourtant je n'y vais pas tous les ans).

      Supprimer
  4. une nouvelle page à écrire ;) pour ce qui est de ton plat, je n'ai jamais eu l'idée de cuire les asperges dans une tarte ;) je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela change du classique cake asperges/saumon !

      Supprimer
  5. Bon... tu as l'air d'être épanouie malgré. Et ton coin est génial !
    J'aime beaucoup ce que tu nous dis.
    Quant à ta tarte aux asperges, je sais pour l'avoir faite qu'elle est bonne.
    Bonne semaine Nathalie et salue Notre Dame pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y est monté aujourd'hui, toujours un aussi bel endroit.

      Supprimer
  6. Je crois que je vois le coin que tu habites, effectivement ça m'a l'air très joli par là :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quartier Vauban, c'est un grand village avec des ruelles.

      Supprimer
  7. Tu as une vue magnifique depuis ton bureau.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").