La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 8 octobre 2016

Cathédrale de Canterbury

Il y a deux ans je m’étais rendue à Oxford, pour profiter de l’Angleterre verte, si différente de la ville de Londres. Cette année, j’avais envie de fraîcheur (ça a totalement loupé, il y a eu la canicule partout), de châteaux et de jardins. Bref, je suis allée dans le Kent – la région située entre Douvres et Londres et qui est desservie par l’Eurostar, c’est très pratique.

Vue depuis l'Université du Kent.
Mais avant les jardins, j’ai commencé par Canterbury ! Vous aurez donc droit à deux billets sur Canterbury.
Aujourd'hui la cathédrale.

La première cathédrale a été fondée à la fin du VIe siècle, puis au XIIe siècle, les conquérants normands ont décidé d’agrandir, embellir et s’approprier les lieux. En 1170 l’archevêque Thomas Becket est assassiné par des hommes du roi tout près de l’autel (le désaccord, si l’on peut dire, portait sur l’autonomie de l’Église, l’un la voulant sous la tutelle de la monarchie et l’autre non). Becket est canonisé en 1173 et la cathédrale devient alors un grand lieu de pèlerinage. Du coup, nouvel agrandissement et embellissement au XIVsiècle en pierre de Caen (le Kent est très français). Il y a aussi un morceau XIe en façade. Ce fut aussi un lieu de refuge pour les huguenots français qui y ont leur chapelle.
Aujourd'hui le site est classé à l'Unesco et l’archevêque de Canterbury est le chef de l’église anglicane.

Ceci n'est pas un élément de la cathédrale. Mais sachez que l'ensemble cathédrale (avec habitation de l'archevêque, hébergements divers, bâtiments de gestion) est ceint par un mur qui le sépare du reste de la ville. Ceci est donc une porte d'entrée.

La voûte de la nef. C'est haut, c'est grand, c'est gothique.


Le choeur est enfermé par un jubé de pierre, entièrement sculpté. Il est en hauteur car, sous le choeur, se trouve une crypte plus ancienne.




J'ai adoré le cloître. Galeries gothiques avec des clés de voûte ornées de tête ou de blasons, c'est un endroit magnifique.
J'ai pris beaucoup d'autres photos, mais je vous épargne. Voilà, c'était le début du voyage !

Vitrail de l'arbre de Jessé.




2 commentaires:

  1. Chic, j'adore quand on part en voyage/visite avec toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ça tombe bien, j'adore montrer mes photos.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").