La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



jeudi 20 octobre 2016

Tu avais le soleil sur un bras et la lune sur l’autre.

W. H. Auden, Dis-moi la vérité sur l’amour, 1994.

Traduit de l’anglais par Gérard-Georges Lemaire

Ô, dis-moi la vérité sur l’amour

D’aucuns disent que l’amour est un petit garçon,
D’autres disent que c’est un oiseau,
D’aucuns disent qu’il fait tourner le monde,
D’autres disent que c’est absurde,
Et quand je demandai au voisin,
Qui feignait de s’y entendre,
Sa femme se fâcha vraiment,
Et dit qu’il ne faisait pas le poids.

Ressemble-t-il à un pyjama,
Ou au jambon dans un hôtel de la ligue antialcoolique ?
Son odeur rappelle-t-elle les lamas,
Ou a-t-il une odeur rassurante ?
Est-il épineux au toucher comme une haie,
Ou doux comme un édredon pelucheux ?
Est-il dur ou plutôt souple sur les bords ?
Ô, dis-moi, la vérité sur l’amour.




4 commentaires:

  1. J'ai lu ce recueil, il y a quelques années.
    C'était beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je découvre ce poète grâce à un livre sur Achille. Et j'aime beaucoup.

      Supprimer
  2. Quel plaisir de retrouver Auden
    j'ai un faible pour l'édredon pluches

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").