Le vent se lève ! . . . il faut tenter de vivre !
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs !
Envolez-vous, pages tout éblouies !

Paul Valéry

dimanche 6 novembre 2016

Hever castle


Reprenons les routes anglaises...
Après la visite de Canterbury et de sa cathédrale, sans oublier Knole castle, héros d'un roman de Virginia Woolf, nous voici au château de Hever pour aujourd’hui. Il a été édifié au XIIIe siècle, ce qui explique son allure de place forte. C’est là qu’Anne Boleyn (future maîtresse et épouse de Henri VIII) a passé son enfance. Après son exécution, Henri VIII offrit galamment ce château à sa nouvelle épouse, Anne de Clèves.




La visite permet de découvrir une résidence de l’époque Tudor, avec de nombreuses boiseries anciennes. C’est un décor brillamment resté en l’état ou reconstitué, très suggestif.
Le lieu vaut surtout pour ses magnifiques jardins à l’italienne. Une galerie où déambuler, où admirer la collection de statues antiques, une roseraie, un bassin… Une symétrie apparente, mais avec des bosquets inattendus.









Un lieu tout à fait idyllique.

4 commentaires:

  1. Mon petit chez moi... Quel gougeât cet Henri !
    Bon dimanche Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça ressemble (un peu) à ton jardin en effet.

      Supprimer
  2. les jardins anglais m'émerveillent

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").