La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 12 novembre 2016

Joues de bœuf à la purée de chou-fleur

Un récent numéro de Elle à table présente les restaurants chics et chers de Montréal, mais aussi quelques recettes qui seraient québécoises.
Nous voilà partis pour les joues de bœuf !

Joues de bœuf à la purée de chou-fleur
Quantité pour 6 personnes

Pour la viande :
6 joues de bœuf ; huile d’olive ; 1 carotte ; 1 oignon haché ; 3 branches de céleri ; 25 g de beurre ; 25 cl de vin rouge corsé ; 62,5 cl de fond de veau (= de l’eau pour ma part) ; 1 branche de thym frais
Pour la purée de chou-fleur :
1 petit oignon émincé ; ½ chou fleur ; 25 g de beurre ; 50 cl de lait (si c’est réellement pour 6 personnes, à mon avis, il faut soit plus de chou, soit ajouter des patates)
Pour la salade :
50 g de chou-fleur ; 1 c. à soupe de miel ; 12,5 cl d’eau ; 3 cl de vinaigre de cidre ; 1 gousse de cardamome verte ; ½ gousse d’ail ; 3 branches de céleri ; 65 g de raisins rouges (pas mis) ; 25 g de noix de pécan (pas mis non plus)

La veille :
Emincez les 50g de chou-fleur et placez dans un pot. Dans une petite casserole, versez l’eau, le vinaigre, le miel, la cardamome, l’ail et 1 pincée de sel. Portez à ébullition. Laissez mijoter 5 min. Versez le liquide sur le chou-fleur. Fermez le pot et laissez macérer 24 h au réfrigérateur.
Préparation des joues de bœuf :
(hum, au moment de rédiger le billet, je m’aperçois que je n’ai pas vraiment respecté la recette)
Dans une cocotte allant au four, faites dorer les joues de bœuf dans l’huile, salez. Réservez dans une assiette. Épluchez les légumes et l’oignon, découpez-les en dés. Dans la même cocotte, faites fondre les légumes et l’oignon dans le beurre. Déglacez avec le vin. Ajoutez le fond de veau, le thym et la viande. Portez à ébullition. Couvrez et faites cuire 3-4 h au four préchauffé sur th. 5-6/160°. (donc moi, j’ai tout fait sur les plaques de cuisson et n’ai rien mis au four)
Retirez la viande de la cocotte et faites réduire la sauce jusqu’à épaississement (et comme il me restait peu de sauce, je me suis passée de cette étape)
Pour la purée de chou-fleur :
Dans une casserole à feu moyen, attendrissez l’oignon dans le beurre. Ajoutez le chou-fleur coupé en petits bouquets et le lait. Portez à ébullition et laissez mijoter 15 (20 bonnes) minutes. Réduisez le mélange en purée, salez, poivrez.
Préparez la salade :
À l’aide d’un économe, émincez des rubans de céleri et déposez-les dans de l’eau glacée pour les faire friser (j’ai juste mis du céleri sans le faire friser). Coupez les grains de raisin en deux (pas mis). Faites griller les noix de pécan et concassez-les (pas mis). Au moment de servir, mélangez les rubans de céleri, le chou-fleur mariné, les raisins et les noix de pécan.
Répartissez la purée de chou-fleur, les morceaux de joues, nappez avec la sauce et garnissez avec la salade si vous en faites une (donc).

 

J’ai l’impression que la touche locale vient du beurre, du légume macéré et bien entendu de ce bon plat d’hiver.
C’était délicieux ! La viande juteuse, tendre, la bonne sauce, le petit piquant de la salade pour ne pas s’endormir à table. Je me suis régalée et j'ai englouti ma part.

Retrouvez toutes les recettes du blog et toutes les recettes des marmitonnes de Syl. Participation pour Québec en novembre.

12 commentaires:

  1. Bonjour Nathalie, Une belle recette ! A voir le fond de ta marmite, j'ai très envie de saucer. J'ai du choux-fleur dans le frigidaire, je pourrais faire ta purée... Je vais y penser pour demain.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un délice. Je me réjouis de penser à la part qui attend bien sagement dans le congélateur que je la sorte.

      Supprimer
  2. plat d'hiver, bien de saison aujourd'hui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très réconfortant par temps froid.

      Supprimer
  3. Miam ! Ta recette fait vraiment envie.

    RépondreSupprimer
  4. Un plat qui promet... On tremperait bien un bout de pain !

    RépondreSupprimer
  5. très appétissant, je n'ai jamais vu de joue de boeuf au Québec mais tout change et c'est tant mieux :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Première fois que j'en cuisine... C'est surtout le type de la recette reconstituante.

      Supprimer
  6. La joue de boeuf ça me laisse perplexe pourtant je mange plein de truc bizarre mais ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super bon ! Note qu'une joue représente 300-350g de viande. Un délice.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").