La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 26 novembre 2017

Kew Gardens

Ah l’automne ! Ces feuillages qui changent de couleur ! Les arbres qui se parent de jaune, d’orange, de rouge. L’herbe couverte de ces petits points d’or. Sauf si on vit en ville (ah le charme du béton à l’automne) et/ou dans les Bouches-du-Rhône (une seule forêt de feuillus et sinon tout reste vert toute l’année).

Cette année, je me suis offert un bel automne. Profitant d’un séjour ensoleillé à Londres, je suis allée à Kew Gardens.
Kew Gardens ? Les jardins botaniques royaux de Kew. 121 hectares. Un lieu fondé au XVIIIe siècle,  un magnifique décor pour l'empire britannique, un emblème du règne de Victoria. La page Wikipedia vous dit tout.


J’avais envie de découvrir ce lieu depuis ma lecture enthousiasmée de la nouvelle de Virginia Woolf (et maintenant j’ai très envie de la lire, c’est sans fin).
Bien sûr, si j’y avais été au printemps, vous auriez eu des photographies de massifs de fleurs, avec des roses à profusion, des papillons et des abeilles en train de butiner. Ce sera pour une prochaine fois. Cette année, ce fut le magnifique parc anglais, avec ses arbres superbes, de toutes les couleurs.
L’endroit est habité par les écureuils et les perruches. Ici, les adultes flanquent des coups de pied dans les tas de feuilles mortes.



J'ai kiffé les différentes espèces de houx et d'érables.

Le parc est habité.
Cèdre du Liban et érable.

Des photos de feuillage.


Des gens en osier qui font du qi gonq !


Les belles écorces !



Il y a plusieurs serres, des palmiers, des cactus, un potager, des trucs exotiques, des plantes carnivores, on peut y passer des heures hors du temps.


Le petit inconvénient du lieu est sa trop grande proximité avec l’aéroport d’Heathrow. Et pour vous y rendre, vous prenez la ligne verte du métro londonien, direction l’ouest et vous descendez à Kew Gardens.

4 commentaires:

  1. Tant pis pour le bruit des avions, ce doit être magnifique, je rêve d'une virée dans les jardins anglais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement fan. Mon été dans le Kent ne m'a pas guérie et je continuerai à aller voir la verdure anglaise (c'est si exotique).

      Supprimer
  2. Tu kiffes, toi ? Alors moi aussi ! Le jardin est magnifique. Est-ce le jardin de Mrs Dalloway ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle a écrit une magnifique nouvelle qui s’appelle Kew Gardens et que j’ai très envie de relire.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").
Ça ne marche pas ? Utilisez le mode nom/URL et laissez seulement un nom (et prouvez que vous n'êtes pas un robot). Merci !