La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mercredi 14 février 2018

Mais tu y crois, toi, aux sorts et aux maléfices ?

Rebecca Dautremer, Le Bois dormait, édité en 2016 par Sarbacane.

Deux personnages de crayons, définis par un simple trait sur la page blanche, pénètrent dans la petite ville du Bois. Tout le monde y dort depuis 100 ans. Avez-vous entendu parler de la légende ? Oui ? Et bien… C’est un magnifique album, aux grands dessins doux et tristes à la fois. 

Les personnages saisis par le sommeil se sont immobilisés dans d’étranges attitudes, suspendus dans le temps. Les murs de la ville sont couvertes d’affiches où il est question du sommeil. La gare, les boxeurs endormis en plein combat cramponnés l’un à l’autre, le balayeur appuyé sur son balai. Il y a les humains, mais aussi la nature. Les moineaux, la grenouille, le papillon, tout le monde dort, à part peut-être la végétation qui a tendance à s’emparer de l’espace.
Mais si nos deux personnages entrent dans l’image alors peut-être…



Je ne me lasse pas de contempler les dessins de ce magnifique album. Les couleurs baignent dans une harmonie un peu passée, si élégante et raffinée. Cet univers respire la paix.
Je ne peux que vous conseiller cet univers plein de poésie et de douceur.



2 commentaires:

  1. J'aime énormément ce que fait Rebecca Dautremer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi. Et en dédicace elle est très généreux, elle fait un magnifique dessin à tout le monde.

      Supprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").
Ça ne marche pas ? Utilisez le mode nom/URL et laissez seulement un nom (et prouvez que vous n'êtes pas un robot). Merci !