La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 24 mars 2019

Gâteaux à la farine de châtaigne et au citron bergamote et poires pochées à la cardamome

Petits gâteaux à la farine de châtaigne et au citron bergamote

J’ai découvert dans un vieux Elle à table une recette de canistrelli à la farine de châtaigne. Je ne sais pas comment la recette est fichue, mais elle n’est pas terrible. Verdict : dans une seconde version, j’ai changé pas mal de choses et voici ma recette qui est très bonne.

Ingrédients
160 g de farine de blé
90 g de farine de châtaigne
70-80 g de sucre
Levure chimique (un demi sachet)
1 pincée de sel
Du beurre ramolli… je n’ai pas pesé, mais je dirais 40 g.
Le jus de deux citrons – le citron bergamote est incomparable ! Si vous arrivez à en trouver, il surpassera tout !
De l’huile d’olive

Mélangez ensemble le beurre, les farines, le sucre, la levure, le sel de façon à obtenir une pâte sablée. Ajoutez le jus de citron. Mélangez. Ajoutez ensuite l’huile d’olive progressivement, tout en mélangeant, jusqu’à obtenir la boule de pâte adéquate.
Sur le tapis de cuisson en silicone, faites des petits tas, sortez l’emporte-pièce et hop hop hop ! Enfournez dans un four chaud à 160 degrés pour 15 minutes à peu près.
C’est vraiment très bon. Doux et parfumé.
Il est tout petit, il a besoin d'être mangé !


Poires pochées au vin blanc et à la cardamome

Les gâteaux sont un peu secs et ont besoin d’accompagnement, non ?

Pour 4 personnes
50 cl de vin blanc sec
1 cuillère à soupe de jus de citron
150 g de sucre en poudre
15 gousses de cardamome (fendues) (si vous avez de la cardamome fraîche, vous pouvez diminuer la quantité)
Du safran (pas mis) (la cardamome suffit)
1 pincée de sel
4 poires fermes, pelées, avec la queue. Personnellement je trouve qu’il est plus pratique de couper les poires en quartiers.
Crème fraîche

Versez le vin et le jus de citron dans une casserole et ajoutez le sucre, la cardamome, le safran et le sel. Portez à ébullition et plongez-y les poires. Veillez à bien les immerger dans le liquide en ajoutant de l’eau si besoin (ou en les coupant en morceaux). Couvrez et laissez mijoter 15 à 25 minutes, jusqu’à ce que les poires soient cuites.
Sortez les poires du liquide. Augmentez le feu et faites réduire le sirop de deux tiers environ. Arrosez les poires de ce sirop et laissez refroidir. Servez avec de la crème fraîche (bof).

C’est très bon !

Poires en beauté.
Cette recette-ci provient de : Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi, Jérusalem, traduit de l’anglais par Christine Mignot, 2012, édité en France chez Hachette.

4 commentaires:

  1. Miam! Quelles sortes de poires prends-tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais plus, je pense que c'était des conférences, car elles sont longues.

      Supprimer
  2. Tu nous régales ! j'essaierai volontiers les deux recettes.
    Bonne soirée !
    Syl.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !