La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



mercredi 22 janvier 2020

Je me demande si tu m’as pris au sérieux. Je m’inquiète un peu.

Rébecca Dautremer, Midi pile, 2019, Sarbacane.

L’année dernière, vous aviez découvert la vie de l’adorable Jacominus Gainsborough, le petit lapin qui boite et qui vit au milieu des siens. Et vous aviez adoré, parce que vous avez un cœur tendre, tout ça.
Cette année, Dautremer nous propose de nous concentrer sur le rendez-vous donné par Jacominus à Douce, à midi pile, le rendez-vous qui changera leur vie. C’est au travers d’un beau livre objet que nous parcourons les heures qui précèdent. Page à page, le papier se découpe, de minute en minute, dévoilant une porte, un jardin, une rencontre, les rues de la ville, jusqu’à ce qu’il soit midi. Midi pile.
D’abord, c’est très joli et habilement fait. La fine découpe des motifs, leur emboîtement, la surprise qui se révèle. On croit apercevoir plus loin et en fait non. Le point de vue des dessins est celui de Douce, qui avance progressivement vers son chéri, mais le point de vue du texte est celui de Jacominus qui s’impatiente et note tout ce qui pourrait mettre sa belle en retard. Ce contraste est une bonne idée, parce qu’il y a un peu d’angoisse, l’attente, l’impatience, l’espoir, tout cela. C’est très poétique. La fragilité du papier finement découpé donne également une image de la fragilité de ce moment à la fois fugace et éternel.
J’avoue cependant une préférence pour les albums traditionnels qui permettent à Dautremer de créer de grandes planches. Je les trouve si belles et si propices à l’imaginaire. Ici il y a plein de petits détails charmants et un jeu sur l’attente.

L’avis de Lili.

Dautremer sur le blog :
Les riches heures de Jaconimus Gainsborough

Une autrice.

2 commentaires:

  1. Et hop ! dans ma liste... J'ai Jacominus à raconter car je l'ai eu pour Noël.
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des gens qui te connaissent bien !

      Supprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !