La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 17 février 2013

Humeur du dimanche : les vrais chiffres

le lieu de l'action

Je crois que l’on va pouvoir officiellement déclarer la fin du déménagement. Bien sûr, il reste un rideau de douche à poser, des portes à peindre, des trucs et des machins à accrocher mais on voit enfin le sol (ultra moche) de notre appart.
Point livres :
Je pense avoir 410 romans. C’est une estimation parce que leur nombre a tendance à augmenter tout seul. Ce nombre rassemble les livres lus, à lire et à relire sans distinction. Pour l’anecdote, Moustachu avait tellement peur que je ne range pas mes livres (qui, à eux tout seuls, sont cause d’un gros bazar) qu’il m’a montré comment scier les planches pour fabriquer mes étagères. Bonne nouvelle : il reste plein de place, je vais pouvoir m’accroître.


À cela il faut ajouter 47 livres d’histoire. Et les livres d’histoire de l’art qui se décomposent en trois formats : les normaux (76), les tout petits (vous savez les brochures que l’on achète dans les églises et les châteaux) (20) et les gros et lourds catalogues d’exposition (56). Ce qui fait très peu si je compare avec mes amis historiens de l’art.
Le total est donc de 609. Ce n’est pas encore colossal comme certain(e)s mais je dirais que je démarre bien dans la vie.

Offrez-moi des serre-livres !
J’ai compté les volumes, mon édition de La Recherche en GF compte pour 10. Je n’ai pas compté quelques bandes dessinées, les revues, les livres de cuisine (Moustachu est persuadé qu’ils tiennent dans un tiroir, laissons-le à ses illusions), les guides de voyage…
Et… cette semaine est arrivée ma liseuse ! Toute belle, c’est une Odyssey qui vient de chez Decitre. Je la découvre tout doucement, je n’ai pas encore eu vraiment le temps de me poser.
Vous l’avez compris, c’est la rentrée pour le blog. D’ailleurs j’ai remis du vernis à ongles et on sent le printemps qui arrive.


9 commentaires:

  1. Les cartons de livres ? rien que d'y penser, trois ans après le déménagement, j'ai encore mal au dos !
    Sympathique et lumineux, ton nouveau chez toi.

    RépondreSupprimer
  2. Merci les filles ! (oui, Marie, on est bien d'accord)

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a que ça que j'aime ranger dans les déménagements, les livres. On leur donne de la place, on leur fait prendre l'air, on leur fait même des promesses de lecture ou relecture, c'est sympa :-)

    RépondreSupprimer
  4. Ca va être super... Il me semble que j'ai reconnu un colissimo sur ton étagère !!!
    Bise et bon travail !

    RépondreSupprimer
  5. Ys : je me suis même fait une liste de lectures prioritaires, c'est dire !
    Syl. avec moi les objets ont plusieurs vies...

    RépondreSupprimer
  6. Waow! Un déménagement! Cela sent en effet le nettoyage de printemps. Je te souhaite une bonne installation et de bonnes découvertes livresques parmi tous tes livres tu as dû déterrer des petits trésors oubliés.

    RépondreSupprimer
  7. Et oui, on survit même aux déménagements !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").