La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 19 janvier 2019

La Maison diamantée

Retour à Marseille, sur la terre ferme, après les deux expéditions des week-ends précédents. Aujourd’hui, nous restons près de l’hôtel de ville pour admirer la Maison diamantée.
Cette maison présente une façade au décor spectaculaire, dit en pointes de diamant. C’est très rare (il y en aurait sept seulement dans le monde entier) et unique en France. Elle a été construite au XVIsiècle, vers 1570, pour Pierre Gardiolle, un négociant d’origine juive provenant de Barcelone. C’est une sorte de petit palais, assez massif, qui s’appuie sur des pilotis, car le sol est très meuble dans ce secteur (dans l’Antiquité l’eau venait jusque-là). En 1590 la maison est divisée en plusieurs parties, dont l’une est acquise par Nicolas de Robbio, italien, contrôleur d’artillerie, tonnelier et marchand de toile.
La décoration intérieure est en plein maniérisme. L’escalier principal est orné de gypseries (c’est-à-dire de la poudre de plâtre, mélangée à de l’eau, moulée pour former un décor en relief). Ce décor date de la fin du XVIsiècle pour le bas et du début du XVIIsiècle pour le haut.




C’est chouette, non ?
La Maison diamantée accueille à présent des services municipaux. Elle ne se visite pas réellement, mais si vous entrez, vous pourrez admirer l’escalier (théoriquement on ne peut pas monter dans les étages, mais en fait si, des fois on peut).
Si après toutes ces émotions esthétiques, vous avez besoin d’un remontant, allez chez Vanille noire, le délicieux glacier situé juste à côté.
Je tire mes informations de la revue Marseille (n° 255, août 2017).

Circuit de balades dans les Bouches-du-Rhône : les grottes habitées de Lamanon ; le château d'If ; les îles du Frioul.

2 commentaires:

  1. Merci Nathalie ! C'est chouette ton regard sur Marseille.
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ce n'est pas une ville facile, mais c'est la mienne et je l'aime bien.

      Supprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !