La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 2 février 2019

Arles antique

Aujourd’hui nous quittons Marseille et nous partons à Arles.
C’est une ville dont je vous ai déjà parlé sur ce blog, car au vu de sa taille, il y a énormément de choses à y voir : art médiéval (église et cloître), architecture antique (arènes, théâtre, thermes…), musées (Réattu, Van Gogh, Arlaten, antiquité…), lieux évocateurs (Alyscamps), festival (de photo). Il y a le Rhône et une très jolie ville (et une librairie spécialisée dans l’Antiquité et les bières artisanales de Provence) (what else ?).
Pour ce billet, le musée de l’Arles antique est au programme. Impossible ici de parcourir l’ensemble de ses collections qui retracent toute l’histoire romaine de la ville. Les fouilles se déroulent localement depuis le XVIIIesiècle alors il y a plein de choses ! Mention spéciale au bateau qui a été découvert dans le fleuve, à quelques mètres à peine du musée, et qui est à présent exposé. La vie quotidienne romaine est très bien documentée, ainsi que les installations arlésiennes (aqueduc, moulin, irrigation, ponts…). Il y a aussi plein de sarcophages et de mosaïques. Les explications sont très bien faites et pédagogiques, ça n’arrive pas partout, il faut en profiter. Vous aurez compris que je suis fan, c’est un musée où je vais bien deux fois par an.
En ce moment s’y tient une exposition sur l’armée romaine avec plein de très beaux objets.
À gauche, sculpture de prisonnier en bronze et à droite figurine de gladiateur, aussi en bronze.

Mais aujourd’hui, je suis décidée à vous frustrer en vous montrant les photos d’une magnifique mosaïque romaine tunisienne qui a été exposée cet automne (et qui n’y est plus). Il faut savoir que se trouve dans le musée un atelier spécialiste de la mosaïque, qui étudie et restaure les mosaïques anciennes en partenariat avec des instituts de recherche de divers pays.
Haïdra est une des plus anciennes cités romaines d’Afrique. Sur son site archéologique se dressent les ruines d’un arc de triomphe, de plusieurs églises et mausolées, de thermes, etc. Cette magnifique mosaïque est datée de la fin du IIIe ou du début du IVe siècle de notre ère.
Vue générale.
Dans une mer poissonneuse apparaît la carte imaginaire de plusieurs lieux de culte consacrés à Vénus. La mosaïque est remarquable par le grand nombre d'espèces de poissons (et des poulpes et des coquillages), les végétaux et surtout par sa richesse chromatique. Des dégradés de couleurs marquent les ombres des bâtiments.
Cythère
Rhodes

Cupidon au centre en train de nager.
Et des bateaux !
C'est beau, non ? Même si la mosaïque n'est plus visible, il faut absolument visiter ce musée !
Circuit de balades en Bouches-du-Rhône :  les grottes habitées de Lamanon ; le château d'If ; les îles du Frioul ; la Maison diamantée; Musée des arts d'Afrique, d'Océanie et d'Amérique.

4 commentaires:

  1. j'adore les mosaïques antiques! Très belle ville mais j'en ai un mauvais souvenir (sciatique) il faudra y retourner

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a plein de choses à voir à Arles, on peut y rester 3 jours ou plus...

      Supprimer
  2. il faudra que j'y retourne aussi! Vue trop vite il y a trop longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et prévoir plusieurs heures pour ce musée !

      Supprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !