La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



jeudi 1 septembre 2011

Heureusement il y a aussi des challenges qui s'achèvent

La fin du mois d'août voit la fin du défi Kiltissime initié par Cryssilda et Lou (elles l'avaient prolongé d'un mois). Je vous propose une sélection partiale de ce que j'ai repéré :
- Mon premier billet était consacré à Ossian (mon avis), notamment pour vous présenter les peintures inspirées par sa lecture. Isil aussi a lu Ossian mais n'a pas vraiment aimé
- les enquêtes de l'inspecteur Rebus par Ian Rankin (et  aussi)
- Exbrayat : on l'oublie toujours mais c'est un Écossais. Heureusement, Emmaüs en est abondamment pourvu et j'ai pu m'approvisionner.
- La Servante insoumise de Jan Harris présenté par Fondant o chocolat
- Petit rappel : Conan Doyle fait partie des porteurs de kilt
- au fait c'est quoi une cornemuse ? Petite explication par un joueur
- Robert Louis Stevenson, incontestablement le grand gagnant de l'été. Ont été lu L'Île au trésor, L'Étrange cas du docteur Jekill et M. Hyde, La Bouteille endiablée (Lou - pas archi fan de l'auteur), La Magicienne (Plaisirs à cultiver), Le Maître de Ballantrae (Lou) et mes propres avis sur ses nouvelles (ici et )
- J'ai lu plusieurs avis sur un roman de Maggie O'Farrell, L'Étrange disparition d'Esme Lennox (LouPlaisirs à cultiver) et je l'ai acheté, je le lirai... un jour
- un Jules Verne connu, Les Indes noires (avis par Sharon) et un que je ne connaissais pas, Voyage à reculons en Angleterre et en Écosse (avis par Cryssilda)
- une délicieuse balade dans l'île d'Arran et dans l'archipel de Saint-Kilda
- l'adresse d'un pub écossais à Paris
- la recette de la panse de brebis farcie

Voilà de quoi faire... merci à Lou et Cryssilda pour ce voyage !

2 commentaires:

  1. Un challenge sur lequel j'ai échoué lamentablement :(

    RépondreSupprimer
  2. C'est pour cela que cela s'appelle "challenge" et pas réussite à tous les coups ! Mais patience, tu les liras tes Scott et Ossian !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").