La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



samedi 12 octobre 2019

Château d'Arundel

Retour en vacances anglaises ! (et sous la pluie) (mais c'est ce que je voulais)
Arundel est une petite ville, pas très loin de Portsmouth, au bord de la rivière Arun et surplombée par un énorme et très lourd château.

Sur le château en lui-même... L’aspect fortifié ne laisse aucun doute : la première construction est due à un baron de Guillaume le Conquérant. Il y a eu ensuite divers remaniements, avec une importante intervention au XIXe siècle, façon néogothique. Détail intéressant : c’est la famille de Norfolk qui occupe les lieux depuis plusieurs siècles, famille catholique dans un royaume anglican, ce qui en fait sa singularité.
Comme tout bon château anglais, il y a un grand hall, avec sa magnifique charpente, ses vitraux XIXe néo-médiévaux.

L'ensemble des aménagements est contemporain de la reine Victoria, qui d'ailleurs a séjourné ici. C'est un peu massif, disons-le.

Là, c'est la minuscule bibliothèque.

Et à l’intérieur ? Des toiles de grands maîtres mal éclairées, pardon les portraits des ancêtres. C’est le genre de voyage où il faut aimer Van Dick !
Il y a surtout une très jolie chapelle. Une chapelle catholique située dans l'enceinte du château, mais attenante à l'église anglicane du village. Une simple paroi vitrée sépare les deux espaces et les deux cultes coexistent ainsi.

La chapelle et son plafond extraordinaire.

Et les jardins !!! Ça c’est la merveille. Des jeux de perspective, des allées, des fleurs, des fruits, des légumes, des petits bancs partout.

J'ai fait des dizaines de photos des jardins mais je vous les épargne. Après un tel voyage il est un peu difficile de retrouver sa cour de 9 mètres carrés (en revanche, ma petite cour voit plus souvent le soleil que leur grand jardin).

Et comment on y va ? En train ! Il y a un peu plus d’un mile entre la gare et la ville. 22 livres l’entrée, c’est le plus cher du voyage ! Mais, comme partout, vous pouvez choisir de ne visiter que les jardins. C'est moins cher et c'est le plus beau.


Les précédentes étapes : une balade anglo-normande : présentation, deux étapes Néolithiques (Stonehenge, et les pierres dressées d'Avebury), le palais romain de Fishbourne et ses mosaïques ; Caen et Guillaume le Conquérant ; Salisbury (la cathédrale et Guillaume).
Oh mon Dieu, il ne me reste plus qu'un seul billet après celui-ci !

4 commentaires:

  1. j'adore ton voyage parce que tu vas voir des lieux dont je rêve parfois en lisant, je suis prête à prendre un ticket pour la minuscule bibliothèque, j'emprunte un livre et je vais le lire sous un berceau de verdure, enfin si il ne pleut pas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces jardins anglais sont tellement merveilleux, on voudrait y rester des heures... Les locaux prennent des abonnements et peuvent y venir toutes les semaines en famille pour lire (s'il ne pleut pas donc).

      Supprimer
  2. Tu as l'esprit de critique pour cette visite ! Mais je l'aime, moi, cette "petite" bibliothèque. Cependant, tu as raison, ce sont les jardins les plus beaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ce n'est pas du tout mon genre ! Et j'essaie de vous fournir des indications objectives !

      Supprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !