La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



dimanche 20 octobre 2019

Petworth House


Retour en vacances anglaises, pour la dernière étape : Petworth House.
Ici, il n'y a pas vraiment de jardins ici mais un immmmmmense parc avec lac, colline, daims.
On visite une reconstitution des cuisines du XIXe siècle. À elles seules, elles sont plus grandes que mon appart avec les deux chambres froides, la cheminée à multiples broches, la piscine (pardon, le bain-marie), les fourneaux, la pièce pour la pâtisserie, le four à pain, etc.
Dans l’aile noble, on fait dans le genre petit palais du XVIIe siècle, un peu lourd, rien de charmant mais très impressionnant. Avec une très belle collection de peintures et de sculptures (une vraie collection, pas simplement les portraits des ancêtres, c'est à noter).

Le clou du spectacle : c’est cette grande salle à manger du XVIIIe siècle dont les murs sont ornés de sculptures en bois, façon stucs, dues à Grinling Gibbons. Ça c’est du grand art ! En bois de citronnier, des végétaux, des animaux, des instruments de musique, composent un cadre raffiné et fragile. Aux murs, il y a quatre panneaux de Turner qui a souvent été hébergé ici. Une merveille, qui vaut le voyage et qui est très rare.
Henri VIII et Van Dick sont dans la place, bien sûr.
Tous les encadrements sont en bois. J'ai noté que l'on parle plus de gravure que de sculpture, en référence à la finesse du travail.
On fait appel à une entreprise spécialisée pour enlever la poussière. Tout cela est extrêmement fragile et peut casser très facilement. Plusieurs jours sont nécessaires pour tout nettoyer.


Un petit Turner représentant le parc de Petworth House.
Vous voyez les Turner sous les grands portraits.
Oui, j'ai pris trop de photos.

Et comment on y va ? Vous prenez le bus 99 à Chichester qui est d’ailleurs une très jolie ville. La cafétéria n’est pas terrible mais il y a des trucs bien pour manger dans le village.

Les précédentes étapes : présentation, deux étapes Néolithiques (Stonehenge, et les pierres dressées d'Avebury), le palais romain de Fishbourne et ses mosaïques ; Caen et Guillaume le Conquérant ; Salisbury (la cathédrale et Guillaume) ; le château d'Arundel (et ses magnifiques jardins)

C’était le dernier billet des vacances. Trois semaines anglo-normandes pour totalement se déconnecter du quotidien, avec une météo exotique, des jardins enchanteurs, de très vieilles traces des civilisations humaines… J'ai parcouru des kilomètres grâce à l'English Heritage et au National Trust et j'ai pu apprécié la gentillesse de leurs bénévoles. J’espère que cela vous a plu (j’y retournerai !) et que surtout cela vous a donné envie d’y aller.
Après une interruption, les billets touristiques reprendront en novembre. D’abord avec une escapade dans le froid et ensuite avec quelques portraits d’artistes !

2 commentaires:

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !