La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



vendredi 1 janvier 2021

Youhou 2021 nous voilà !

C'est en s'enthousiasmant que l'on devient enthousiaste, non ?
Je vous souhaite une belle année 2021. Qu'elle vous fasse voyager (ou que vos lectures vous fassent voyager), que vous soyez aimés et que vous aimiez (ou que les lectures vous donnent envie d'aimer), qu'elle vous nourrisse (lecture de livres de cuisine ?), qu'elle vous apporte plaisir et connaissance, apaisement et petites pépites étoilées, amitiés solides et néanmoins pleines d'imprévus et beaucoup d'autres choses auxquelles je ne pense pas présentement.

Comme à l'accoutumée, je publie un autoportrait littéraire de l'année 2020, qui me permettra de mettre en valeur quelques titres et de lancer l'année 2021 sur le blog.

Métaphore subtile du chemin tortueux qui descend au milieu d'un paysage accidenté vers la mer et la lumière...
Une randonné dans les calanques.


Je suis, je suis... Une anglaise au Far-west. Pas tout à fait. Encore qu'un certain nombre de gens s'imagine quelquefois que Marseille est une sorte de Far-west.
Je vis dans Le Moulin sur la Floss. Une rivière, de l'herbe verte toute l'année, des petits oiseaux, un chien, un pub pas trop loin.
Mon tempérament ? Lumière d'été, puis vient la nuit. Après la pluie vient le beau temps. Ou l'inverse.
La vie est une Peau de chagrin. Je suis très fière de celui-ci, mais en dépit du caractère sensuel du roman, c'est peut-être un poil pessimiste. Nous dirons donc que la vie... est une Longue vie.

L'amour est un Géant enfoui.
Je rêve de rencontrer L'Homme qui meurt. Et vous aussi. Si, si.
Je veux aller à La Chasse au Snark. Puis je partirai admirer les merveilleux Essais florentins.

Mon moment préféré : Midi pile bien sûr, l'heure de manger ! Ou alors La Semaine sainte, d'abord parce que c'est un excellent roman que pas assez de monde ne lit et ensuite parce que c'est souvent la semaine de mon anniversaire et que forcément, elle est bien.
Ce blog est un Sanctuaire. Oh que ce titre est trompeur ! 

2020 était l'année... du Lambeau ! Ah ah ! Non, non, non. On va dire que 2020 était l'année du Gourmet solitaire, confinement oblige, mais surtout surtout, l'année du Hussard sur le toit. Une petite épidémie, la Provence, des cavalcades à cheval, un chat curieux et un air d'Italie, ça me va.
Une bonne résolution ? Savourer Les Années.
En 2021, nous pousserons un grand Kree ! 
Alors viendront Des jours d'une stupéfiante clarté. Si ce n'est pas de bon augure, ça.

Donc... excellente année 2021 à vous et à vos proches ! Qu'elle vous soit toute douce !
Et bientôt, le retour du rythme habituel.
J'espère que tout le monde voit bien la stupéfiante clarté derrière les gros nuages et entend le bruit des vagues !

20 commentaires:

  1. Bonne année à toi, ce pot-pourri de titres m'amuse bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant à réaliser aussi. Bonne année à toi !

      Supprimer
  2. Sympathique rétrospective!Je n'attends pas grand chose de différent en 2021 (mode schrtroumpf grognon on) mais déjà profiter des bonnes choses qui arrivent, c'est bien.Et liiiiiire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lecture, c'est le rare sujet sur lequel je n'ai aucun doute. Pour le reste tout est possible. Je ne suis pas d'un naturel très inquiet, je ne grognassonne qu'en surface heureusement.
      Bonne année à toi !

      Supprimer
  3. Bien joué ! Passe une très belle année 2021 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Bonne année à toi également !

      Supprimer
  4. C'est beau.
    Marseille, un Far-west ! ... oui ! Le soleil après la pluie, toujours... Savourer toutes les années... et une longue vie...
    Syl.

    RépondreSupprimer
  5. belle année à toi aussi plein de joie et de belles lectures et le plaisir de te retrouver tout au long des mois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je ne peux que te dire la même chose : au plaisir de te lire et de retrouver et une belle année 2021, pleine de douceur.

      Supprimer
  6. Belles réponses, et très chouette billet, pétillant et subtil !! Très belle année à toi aussi..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La subtilité n'est pourtant pas mon fort. Merci à toi, bonne année également.

      Supprimer
  7. Bonne année Nathalie avec la fin du monstre Covid et la liberté de se déplacer. Je découvre parmi les titres, des livres que j'ai beaucoup aimés. Ah! le hussard sur le toit ! quel beau plaisir de lecture ! Le moulin sur la Floss que je veux absolument relire; La peau de chagrin, bien sûr ! Le lambeau, terrible ! et puis Lumière d'été, poétique et original... Je te souhaite encore de belles lectures et une bonne santé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai pris les meilleurs. Et encore j'ai eu du mal à choisir, j'ai dû tricher pour en caser deux en même temps. Ceci dit, Le Hussard reste mon chouchou (du cheval, Angelo et l'Italie, je n'ai besoin de rien d'autre).
      Bonne année à toi !

      Supprimer
  8. J'aimerais bien entendre le bruit des vagues, mais je me ferais du souci pour ma santé mentale si j'en entendais. Par contre, pour la stupéfiante clarté derrière les nuages, je suis preneuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une vidéo toute de travers où on entend le bruit des vagues si tu veux !
      Heureusement à Marseille, à défaut de stupéfiante clarté, on a déjà un lumineux et fidèle soleil.

      Supprimer
  9. très beau portrait! Et autorisons nous un rêver un peu à des projets pour 2021!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Bon peut-être pas la chasse au Snark mais sortir un peu de chez soi, quoi.

      Supprimer
  10. J'adore ta maxime initiale, je vais m'y essayer ! youhou bonne année à toi, elle sera merveilleuse j'en suis sûre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère ! Faut se motiver cette année, mais bon, ça vaut le coup d'essayer.

      Supprimer

Les commentaires sont "modérés" en espérant ne plus avoir droit à compter les escaliers et les feux rouges (Blogspot enquiquine le monde). Si le compte Google ne marche pas, vous pouvez juste indiquer votre prénom (et croisez les doigts). Merci !